Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum

Michael Jackson: Guéris le Monde
L'humanité pour la Vérité

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quel role joue cette Pandémie?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Gouvernement Mondial
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 22:58 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Nov - 22:58 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 19:09 (2009)    Sujet du message: Dépopulation, voilà le but Répondre en citant

Le decret pour la vaccination forcée signé, le Monde doit se réveiller! 




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 23:35 (2009)    Sujet du message: Fausse grippe Répondre en citant

Origine de la grippe A et la finalité: vaccination en masses , pourquoi? réponses dans cette vidéo.


 
 


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 15:48 (2009)    Sujet du message: Vidéo choc Répondre en citant

Quand la fiction rejoint la réalité, le 7e Art nous fait découvrir l'Avenir qui nous attend par le biais
de ces images prémonitoires, ouvrons les yeux! Vous n'y croyez pas? Analysez ce qui se passe
dans le monde depuis quelques années, nous regréssons! Tout est mis en place depuis de longues années, et les extraits de film que vous voyez dans cette vidéo ne sont pas un hasard.
 






Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 12:58 (2009)    Sujet du message: Début de la vaccination Répondre en citant

Pour montrer l'exemple, Roselyne Bachelot se fait vacciner contre la grippe A.
Elle conseille le bras gauche pour les gens droitiers comme elle, mais en y regardant de plus près...

Preuve d'une grosse erreur en images:




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 21 Nov - 21:09 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Aux états unis en 1976 une pandémie de grippe porcine est déclarée, le gouvernement encourage la population à se faire vacciner
Attention, vaccin grippe et mutation.

Les explications en images:



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 15:24 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

La vaccination en masse commence, la psychose s'est installée, malgré seulement 48 déces en France
dues à la grippe A, pour ainsi dire pas plus pour que la grippe saisonnière, la peur est plus grande que la raison malheureusement
.


La pandémie de grippe H1N1 s'accélère, avertit Roselyne Bachelot
NOUVELOBS.COM | 25.11.2009 | 13:32
Réagissez à l'article 46 réactions
En visite au collège Jules-Romains à Paris, la ministre de la Santé a rappelé la dangerosité du virus, alors que débute la campagne de vaccination dans les collèges et les lycées.

La campagne de vaccination contre la grippe A est lancée dans les lycées et les collèges (Reuters)

La campagne de vaccination contre la grippe A est lancée dans les lycées et les collèges (Reuters)
La pandémie de grippe H1N1 est "en pleine accélération" en France, a prévenu la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, lors d'une visite du collège Jules-Romains à Paris (VIIe arrondissement). Une première série de vaccinations était organisée mercredi 25 novembre dans la matinée dans cet établissement.
Le début mercredi des vaccinations en collèges et lycées "se passe dans une période de pleine accélération de la pandémie, avec un nombre de cas graves également en augmentation et de cas, hélas mortels, aussi en pleine augmentation", a déclaré la ministre, qui visitait cet établissement avec son homologue de l'Education nationale Luc Chatel.
"L'adhésion à la vaccination augmente et je ne doute pas qu'elle augmentera. On le verra, hélas, avec l'augmentation de la pandémie", a-t-elle ajouté.
Dans ce collège, 88 élèves devaient être vaccinés mercredi matin, avec le Pandemrix du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK). A ce stade, les parents de 150 des 600 collégiens (soit 25%) ont donné leur accord, indispensable, à la vaccination, selon la principale du collège, Marie-Anne Krzesinski.
"Si un enfant dit qu'il ne veut pas, même s'il y a accord des parents, nous ne le vaccinons pas", a-t-elle précisé.

"Des formes graves"

"Il est extrêmement important de se faire vacciner, pour soi et pour les autres", a expliqué Roselyne Bachelot, car "cette grippe n'est pas une grippe comme les autres. Elle a des formes graves et elle touche des publics jeunes".
"A ces jeunes qui doutent, j'ai envie de les emmener dans un service de réanimation pour leur montrer un jeune avec les poumons complètement détruits, par la grippe H1N1, ce qu'on ne voit pas avec la grippe saisonnière", a-t-elle ajouté.
Une deuxième journée de vaccination est déjà prévue dans ce collège le 10 décembre, ce qui laissera du temps de réflexion aux parents encore indécis.
"Des parents ont rempli 'non'" au questionnaire de vaccination, mais finalement ils voudraient bien que leurs enfants soit vaccinés, on va les recevoir", a assuré Marie-Anne Krzesinski.

Le vaccin ne peut être choisi

Et si, d'ici les vacances de Noël qui débutent le 18 décembre au soir, des collégiens qui le voudraient n'ont pas été vaccinés, "ils auront toujours accès au système classique, en centre de vaccination", a indiqué Bachelot.
Si la responsabilité de la vaccination incombe aux parents, en revanche ils ne peuvent choisir le vaccin, alors que la balance bénéfice/risque varie selon les vaccins contre le virus H1N1.
Pour les écoliers du primaire, la procédure n'est pas la même: ils pourront se rendre, avec leurs parents, à partir de début décembre, dans les centres de vaccination de proximité.

Un nombre inhabituel d'allergies au Canada

Côté grand public, la campagne de vaccination a déjà commencé: après un début poussif, les centres connaissent une affluence croissante. Il faut pour cela avoir reçu un bon de vaccination de la Caisse nationale d'assurance maladie.
Au Canada a été constaté un nombre inhabituel de réactions allergiques "graves" à un lot de vaccins du laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK), a signalé mardi l'Organisation mondiale de la santé. Roselyne Bachelot s'est montrée rassurante, expliquant que le vaccin incriminé n'était pas utilisé en France.
L'OMS maintient ses recommandations pour une vaccination massive, moyen qu'elle juge le plus efficace pour lutter contre un virus qui a tué environ 6.750 personnes dans le monde depuis son apparition au printemps.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:30 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Important, un courrier à lire avec attention

Vaccination criminelle

Bonjour à tous et à toutes,

Nous souhaitions vous donner quelques nouvelles concernant la gestion et l’étude du dossier que nous avons entreprises dès le mois de juillet 2009, relatif au dossier portant sur la GrippeA/H1N1, suite à la découverte sur Internet de la plainte déposée en avril 2009 en Autriche par Mme Jane Burgermeister – Journaliste scientifique d’investigation, à l’encontre des Laboratoires Baxter, et plainte actuellement en cours d’instruction à Vienne.

Mme Jane Burgermeister a parallèlement saisi d’une plainte pour programmation d’un crime de génocide, le bureau du FBI auprès de l’ambassade US à Vienne ainsi que par mail le bureau du FBI à Washington. Ces deux bureaux du FBI lui ont assuré suivre sa plainte avec attention.

Sur la base de l’existence de ces plaintes, l’association SOS JUSTICE & DROITS DE L’HOMME a saisi le Parquet de Nice le 31 juillet 2009 d’une demande d’ouverture d’enquête criminelle aux fins de vérification de la programmation d’un crime de génocide. Cette demande a été assortie de diverses annexes dont celle du 4 août 2009.

Nous avons entrepris l’étude du dossier sur le plan juridique depuis le mois le juillet 2009 afin de surveiller l’évolution des dispositions prises par notre Gouvernement, les Gouvernements Européens, celui des USA notamment, auquel nous semblons tous assujettis depuis 1947, et plus principalement depuis la signature par Bush du Patriot Act le 25 octobre 2001, et à vérifier et établir le motif de programmation d’un crime de génocide.

Nous avons été amenés à vérifier certaines données historiques et nombre de points de Droit et de textes de Loi, ainsi qu’à vérifier si le Gouvernement Français avait voté des Lois liberticides visant à instaurer la Loi d’exception ou martiale visant à rendre la vaccination obligatoire et à partir de quelles dates ces Lois avaient été susceptibles d’êtres votées.

Nous avons le regret de vous annoncer que le Peuple Français a été trompé par son Président de la République et par son Gouvernement, tant il est vrai que les Lois votées depuis l’année 2007, prouvent que le génocide de masse a bien été préparé par avance, de manière concertée entre des personnes initiées ayant des liens d’intérêts entre-elles dont avec les Laboratoires Baxter qui avaient déjà déposé leur demande de brevet le 28 août 2007 et obtenu le 31 août 2008, sur un virus que l’on présente comme étant un nouveau virus.

Le Brevet Baxter demandé le 28 août 2007 et obtenu le 31 août 2009

http://www.scribd.com/doc/19541562/Brevet-Baxter-Demande-de-Brevet-du-28082…

Baxter obtient les brevets d’application du vaccin le 5 mars 2009?http://www.scribd.com/doc/17458061/Baxter-Vaccine-Patent-Application

Le fait représentant un crime de Haute Trahison contre le Peuple Français par le Président de la République et par son Gouvernement.

Nous vous demandons en conséquence :

1 – de refuser de vous faire vacciner car le vaccin est sans nul doute une arme de destruction massive. Un homme averti en vaut deux !

2 – de diffuser largement cette information autour de vous, afin de prévenir vos proches, amis et relations de ne pas se faire vacciner et des dangers qu’ils encourent en se faisant vacciner.

3 – de demander comme nous le faisons, la démission immédiate de M. Nicolas SARKOZY – Président de la République et de son Gouvernement.

Nous avons reçu parallèlement, le 21 septembre 2009, d’un correspondant canadien, l’information selon laquelle le Dr. Leonard G. Horowitz et Sherri Kane – journaliste d’investigation avaient déposé plainte aux USA le 22 août 2009 au motif de la programmation d’un génocide mondial par le biais de sociétés qui appartiennent à l’oligarchie financière US.

Un réseau criminel lié aux milieux de la drogue, du médicament et des attentats perpétrés le 11 septembre 2001 aux USA, a été découvert à New York. Ce réseau criminel a fabriqué la pandémie mondiale, le virus H1N1 ainsi que le vaccin tueur de toutes pièces, et il participe activement par le biais de leur réseau de médias qu’ils contrôlent presque entièrement aux USA et dans le monde, à faire avancer le crime de génocide mondial.

Nous avons étudié cette plainte et les pièces qui y sont attachées et nous l’avons transmise au Parquet de Nice le 23 septembre 2009, afin d’étayer la première demande d’ouverture d’enquête criminelle.

Nous en avons profité pour communiquer au Parquet l’analyse que nous avons faites du dossier tant sur le plan juridique que sur le plan géopolitique, dans la mesure où cette supposée pandémie fabriquée de toutes pièces par l’oligarchie financière US, à savoir Rothschild et Rockefeller, et sûrement aussi Monsanto, Silverstein, Billes Gates et la Couronne d’Angleterre, et leurs cliques mafieuses, sont à l’origine de la fabrication non seulement de la crise financière et économique, mais aussi de la pandémie qu’ils projettent pour être mondiale par la fabrication du virus H1N1 et plus principalement du vaccin tueur.

Ces familles de banquiers ou affairistes internationaux font partie de l’élite maçonnique Illuminati et elles entendent depuis des décennies prendre le pouvoir sur le monde, par le biais de leurs organisations internationales obscures et mafieuses, dont l’ONU, les banques mondiales, l’OTAN et l’OMS, en créant le Nouvel Ordre Mondial, et ce après avoir provoqué le chaos planétaire, la famine dans le monde, et avoir semé la mort et la désolation sur notre planète.

Nous vous demandons de vous relever et ne pas baisser la tête devant la dictature mondiale qui s’est préparée à notre insu et de lutter pour reprendre votre liberté.

Les peuples doivent reprendre le pouvoir que les politiques se sont évertués à leur enlever en votant des Lois liberticides à leur insu, trompant ainsi leur confiance.

Nous reprenons le pouvoir et les choses en mains, afin que nos Peuple soient protégés de psychopathes dont la seule place serait celle des asiles psychiatriques car dangereux pour les populations mondiales.

Le peuple américain a besoin de notre aide aussi, car la vaccination criminelle et forcée a déjà commencé dans les écoles sous la houlette de l’armée et de l’instauration de la Loi martiale.

Nous demandons aux Médecins et aux personnels médical, aux forces de l’ordre, à l’Armée, aux Magistrats, aux Préfets, aux Maires, aux Avocats, aux Médias, et à toute personne qui pourrait être réquisitionnée pour participer ou favoriser la campagne de vaccination criminelle, d’opposer la désobéissance civique, contre la dictature vaccinale qui nous est imposée, afin de ne pas être les complices actifs de la commission d’un crime de génocide de masse.

Nous vous prions de lire attentivement le courrier adressé au Parquet de Nice, le 23 septembre 2009 qui se trouve en pièce jointe et de bien vouloir le diffuser largement autour de vous, car il contient les preuves de la programmation consciencieuse du crime de génocide par notre Gouvernement.

Le dossier est consultable sur le site de SOS JUSTICE par le lien suivant :

http://www.sos-justice.com/Dev2Go.web?Anchor=lesdossiers&rnd=32188

La lien de la lettre éventuellement à télécharger

http://www.scribd.com/doc/20183173/Courrier-adresse-au-Parquet-de-Nice-par-…

Et en attendant que le Président de la République et son Gouvernement démissionnent, la pétition à signer

http://www.mesopinions.com/Grippe-A-H1N1—Vaccin-ou-arme-de-destruction-mass…

Nous vous demandons de vous rendre solidaires les uns des autres et de prendre toutes les dispositions utiles et possibles pour protéger nos enfants et les femmes enceintes et tous les groupes nationaux de personnes déjà choisis par avance par le Gouvernement, comme étant prioritaires pour la vaccination.

La campagne de vaccination devant débuter le 15 octobre 2009 et si toutefois à nous tous, nous n’avions pas réussi d’ici-là à faire reculer ou à dévisser le Gouvernement, nous vous recommandons, en ce qui concerne les enfants, soit de les garder chez vous, soit d’écrire une lettre recommandée avec accusé de réception au Directeur des écoles, afin de lui signifier clairement que vous interdisez toute vaccination arbitraire et criminelle sur vos enfants. Vous avez aussi la possibilité de faire un double de cette lettre et de vous en faire tamponner, dater et signer une copie par le Directeur de l’école exclusivement.

Que ceux qui se taisent aujourd’hui et/ou subissent la censure, sachent, qu’ils supporteront le poids de ce génocide de masse programmé car ils ne seront pas épargnés, ni eux ni leur famille, car personne ne doit se reposer sur le fait que la vaccination ne sera pas obligatoire.

Notre Gouvernement étant à la botte du Pouvoir Mondial, de l’oligarchie financière US et de l’OMS, entre autres, il suffira que l’OMS décide arbitrairement de passer au niveau 6 de la pandémie mondiale pour que la Loi d’exception ou martiale soit imposée en France comme en Europe, afin de rendre la vaccination obligatoire pour tous les groupes nationaux sélectionnés par avance par le Gouvernement.

La Belgique vient déjà d’instaurer cette Loi d’exception et il semblerait qu’elle ait déjà été instaurée dans les DOM-TOM.

Nous devons lutter pour faire lever ces Lois, là où elles sont déjà instaurées et tout faire dès maintenant pour qu’elles ne le soient pas chez nous.

Si ceux qui se taisent aujourd’hui ne veulent pas avoir de regrets, de remords et des millions de morts sur la conscience.

Il leur appartient d’appliquer la désobéisance civique et de parler dès maintenant avant qu’il ne soit trop tard !

Il nous appartient de tous nous mobiliser maintenant contre ce crime de génocide en programmation pendant qu’il en est encore temps.

Pour ce qui nous concerne, nous refusons catégoriquement d’être les complices silencieux de ces crimes commis contre l’humanité, ce que nous avons démontré dès le mois de juillet 2009 et que nous continuons à vous démontrer par le présent communiqué, quels que soient les difficultés et les risques encourus pour nous.

Nous vous demandons de mettre à bas vos peurs et vos intérêts personnels pour nous imiter et transmettre largement ce mail autour de vous.

Que la Vérité, la Justice et la force soient avec nous tous pour que la Paix et l’Amour reviennent sur le Monde.

Bien cordialement.

Mirella Carbonatto
octobre 6th, 2009 | Tags : vaccination | Catégorie : Conspiration


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 15:46 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Pandémie vers la loi martiale
.

Explications en images
:



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 16:07 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

D'après cet article, l'épidémie de grippe A s'accelère en France alors que la vaccination a debuté il y a environ 15 jours,
Comment devons nous comprendre cet état de fait? A quoi sert ce vaccin?


Un constat sur une vaccination de masse.


Santé | 27 Novembre 2009
Grippe A: L'épidémie s'accélère

Le gouvernement français appelle le monde de la santé à se mobiliser car 22 nouveaux décès ont été recensés en une semaine, un record, et les files d'attente pour se faire vacciner s'allongent. Le passage à une seule dose pour les personnes de plus de 9 ans, officialisé par la ministre de la Santé, devrait faciliter la campagne de vaccination.

L'épidémie de grippe A-H1N1 "s'accélère de façon encore plus brutale", a déclaré, d'un ton un peu alarmiste, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot jeudi. L'Institut national de veille sanitaire a ainsi recensé 22 nouveaux décès en une semaine dus au virus H1N1, portant le nombre total de décès à 68 en métropole. Six d'entre eux concernent des personnes sans facteur de risque. Dans le même temps, les consultations progressent: Quelque 730 000 personnes ont vu un médecin pour la grippe A-H1N1 pendant la semaine du 16 au 22 novembre, soit 72% de plus que la précédente.
Vaccination à une dose

Du coup, les centres connaissent souvent des files d'attente, en raison d'horaires d'ouverture non respectés ou de défaillance de personnel médical, a reconnu la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, qui a exprimé son mécontentement. "Il n'est pas acceptable d'attendre deux, trois ou quatre heures, pas acceptable que certains centres annoncés comme ouverts ne le soient pas", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse jeudi. Pour pallier à ces difficultés, la ministre en appelle "aux médecins, infirmiers en activité, retraités ou étudiants, professionnels libéraux ou salariés, médecins du travail pour améliorer la prise en charge des candidats à la vaccination". Toutefois, il n'est pas question de réquisitionner de force des étudiants, comme l'avait évoqué la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. Le directeur général de la santé, Didier Houssin, a précisé que le volontariat prévaudrait.

L'objectif visé par le gouvernement d'une vaccination générale de la population devrait aussi être facilité par le passage à une seule injection, officialisé jeudi par la ministre de la Santé. Seuls les jeunes de moins de 9 ans recevront toujours deux piqures "car la protection immunitaire est plus difficile à obtenir pour eux", a spécifié Roselyne Bachelot.

Cette décision risque de laisser la France avec des stocks de vaccins en trop. Elle a commandé 94 millions de doses, un chiffre record en Europe, pour environ un milliard d'euros. La ministre a assuré que neuf millions de doses seraient données à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais 10% de ces stocks seront perdus en raison du conditionnement multi-doses.

*


Revenir en haut
didie84


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 5
Localisation: nord

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 22:24 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

La vaccination contre la grippe A : un "complot pour sauver les élites" ?
Une pure invention pour effrayer la population ? Une diversion pour éviter que les citoyens ne s’intéressent de trop près à la crise financière ? Une volonté d’exterminer une partie de la population au profit des plus puissants ? Une stratégie des laboratoires pharmaceutiques pour s’enrichir ? Un peu tout ça ?
La pandémie de grippe A partie du Mexique au mois de mars réveille sur Internet, appels aux dons à l’appui, des théories complotistes qui ne sont pas encore contre-expertisées par les sites spécialisés, comme Hoaxbuster, ou les medias traditionnels.
@si les recense, en commençant à vérifier ce qui peut l’être.
Connaissez-vous Jane Burgermeister ? Pas encore ? Pourtant, le nom de cette journaliste scientifique est en train de faire le tour d’internet à la vitesse de l’éclair. Cette femme se présente comme une "journaliste d’investigation austro-irlandaise". Elle vit en Autriche, et est une ancienne collaboratrice de titres de presse comme Nature ou The Guardian. Elle était jusqu’à récemment correspondante en Europe pour le site web Renewable Energy World . Un emploi dont elle a été licenciée, assure-t-elle sur son blog, après avoir porté plainte contre l’Organisation mondiale de la santé et les laboratoires Baxter, entre autres.
Elle assure avoir porté plainte une première fois en avril 2009 contre les entreprises Baxter AG, et Avir Green Hills Biotechnologie pour avoir produit un vaccin contaminé contre la grippe aviaire (le virus H5N1, apparu en 2004). Son blog incite les internautes à faire une donation via Paypal pour financer la plainte. La plainte qui serait "actuellement instruite en Autriche" aurait été faite "auprès du FBI (à l’ambassade américaine de Vienne)", toujours selon son blog.
Licenciée pour avoir porté plainte contre de puissantes organisations : ce détail biographique a assuré à Jane Burgermeister une renommée galopante. On le retrouve par exemple ici ou . Elle indique d’ailleurs qu’elle intente une action contre son ancien employeur, Pennwell. Si l’on en croit les archives du Guardian , de Nature et de Renewable energy world, Jane Bugermeister a bien travaillé pour ces médias. Une traduction française de la plainte est en ligne ici.
Aujourd’hui, elle accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, les Nations Unies, et plusieurs hauts responsables de gouvernement et d’entreprises de "tentative de meurtre de masse". Elle aurait par ailleurs déposé une demande en injonction contre la vaccination forcée préventive contre la grippe A (ou H1N1), un "acte de bioterrorisme", qui, assure-t-elle, a pour but de commettre un génocide de masse contre la population des Etats-Unis en utilisant un virus génétiquement modifié, fabriqué en laboratoire, avec pour intention de provoquer la mort. Ce groupe aurait infiltré les bureaux des hauts responsables de l’administration aux Etats-Unis. Le but : réduire la population mondiale, afin qu’une élite internationale puisse profiter de la terre et de ses ressources naturelles.
Cette théorie a de très nombreuses reprises sur le net, en particulier dans les milieux conspirationnistes. L’animateur radio Alex Jones, franc partisan de la théorie du complot, en particulier sur le 11 septembre, a repris et étayé ces théories.
Sur cette vidéo, il a interviewe Wayne Madsen, qui selon le réseau voltaire est un ancien officier de renseignement de la Marine US qui remet en cause la version officielle des attentats du 11 septembre. Celui-ci partage les conclusions de Burgermeister. "Cette grippe est en train de muter", explique-t-il, "et le vaccin ne sert à rien." D’ailleurs, le virus est de fabrication humaine, explique-t-il, il a été élaboré à partir des gènes d’une femme esquimau décédée en 1918. C’est une grippe "hybride", une création "comme Jurassic Parc", précise-t-il. Tout ça pour vendre des vaccins, conclut-il, avant que l’animateur ne rechérisse sur l’éradication de l’humanité.
Dans l’extrait, Jones s’en prend aux médias et regrette que la mort de Michael Jackson ait éclipsé les vraies questions sur cette grippe. Pourtant, sur le net, certains voient un lien entre les deux événements : selon cette vidéo, c’est la CIA qui a assassiné Michael Jackson parce qu’il s’apprêtait à donner la parole aux tenants de la théorie du vaccin-génocide lors de ses concerts. (Peut-être s’agit-il se second degré, mais @si n’a pas tranché). Selon ce blog, Jane Burgermeister veut porter plainte contre un certain Sorcha Faal, qui aurait propagé cette rumeur pour la décrédibiliser.
En France, la théorie de Jane Burgermeister connaît une résonnance particulière : en effet, une très mystérieuse association appelée SOS Justice, regroupant des "amoureux du Bien et de la Justice" (et son site ne dissipe pas le mystère) a envoyé de nombreux communiqués de presse pour expliquer qu’elle avait saisi le parquet de Nice car "ces exactions s’inscrivent en violation directe de la Loi antiterroriste concernant l’emploi d’armes biotechnologiques. Elles constituent des actes de terrorisme et de haute trahison." "Jane Burgermeister vise notamment dans sa plainte, les promoteurs et instigateurs du Nouvel Ordre Mondial, soit la société secrète Illuminati (l’élite de la Franc-maçonnerie) et leurs organisations mondiales dont l’ONU, l’OMS et les Banques Mondiales.(...) Elle a les preuves que ces vaccins seront volontairement contaminés pour provoquer à dessein des maladies mortelles", continue le communiqué.
Le parquet de Nice, contacté par @si, déclare qu’il ne "communique pas" sur cette question.
A nouveau est évoqué un "plan de réduction de la population mondiale par les élites Illuminati, qui prévoient de nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial." Les mis en cause sont, dans le désordre, Barack Obama, le banquier David Rockefeller, l’OMS, l’Onu, sans oublier le chancelier d’Autriche, Werner Faymann.
Mirella Carbonatto, responsable de l’association, a déclaré à Rue89 : "Ils sont déjà à mes trousses, je suis sur écoute". Desiree Rover
Dans son combat, Jane Burgermeister n’est pas seule. En effet, dans les commentaires de son blog, on peut lire le message d’une certaine Désirée Röver, qui souhaite l’inviter dans une émission de radio. Désirée Röver a elle aussi fait parler d’elle, aux Pays-Bas cette fois-ci. Pour cette journaliste hollandaise de 61 ans, dont une interview a été publiée dans le quotidien De telegraaf, la pandémie est aussi le résultat d’une conspiration internationale visant à réduire la population mondiale.
Par contre, les "comploteurs" auraient selon elle pour ancêtres les Khazars, un peuple caucasien converti au judaïsme il y a douze siècles dont descendraient les Juifs ashkénazes. "[Ils] prient un autre dieu ; Lucifer, Satan ou quel que soit le nom que vous voulez lui donner. [Ils] s’appellent Rockefeller, Rothschild, Brzezinski et Kissinger", rapporte le journal israélien Haaretz (relayé par blog Conspiracy Watch).
Sur Facebook, la vaccination est aussi montrée du doigt. Un groupe est intitulé "non à l’obligation du vaccin contre la grippe H1N1", composé de 361 membres, et se fait l’écho d’un blog du même nom. Celui-ci relaie une idée qui a fait son apparition très tôt dans la pandémie : "Quelques semaines avant le début de la pandémie Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine contre la grippe et une posible pandémie. Contrat signé au mexique (hasard) par l’intermédiaire de Nicolas sarkozy. Bizarre vous avez dit bizarre ?". Suit le communiqué de presse de Sanofi , qui confirme les faits.
En février 2009, une erreur des laboratoire Baxter
Comme toutes les théories du complot, ces rumeurs concernant la grippe sont souvent basées sur des faits réels, ensuite extrapolés.
Si les vaccinations suscitent autant de méfiance, c’est qu’il y a des précédents, comme le vaccin contre l’hépatite B soupçonné d’avoir provoqué des scléroses en plaques. Les laboratoires pharmaceutiques, comme Roche qui fabrique le Tamiflu, ou Baxton, qui prépare un vaccin, sont soupçonnés d’encourager par tous les moyens la consommation de leurs produits. La concurrence que se livrent les laboratoires pour être les premiers à commercialiser le vaccin, et leur stratégie de communication (très bien décrite dans cet article du Figaro), ne risquent pas de rassurer les partisans des thèses complotistes.
Les controverses scientifiques n’aident pas non plus les citoyens à y voir plus clair. L’efficacité du tamiflu, par exemple, est un sujet de controverse entre médecins depuis l’apparition de la grippe aviaire en 2004. Encore récemment, selon une étude du British Medical Journal dont tous les médias se sont fait l’écho, le tamiflu provoquerait trop d’effets secondaires chez les enfants : nausées, vomissements, etc., tout en réduisant à peine la durée de la maladie. Le médicament serait donc à utiliser avec parcimonie.
Mais c’est surtout le laboratoire Baxter, au centre des accusations de Jane Burgermeister, qui a des choses à se reprocher. L’an dernier, le groupe avait reconnu sa responsabilité dans le scandale de l’héparine, rappelle Rue89 : 81 décès à l’héparine altérée, 758 cas d’allergies sévères à cet anti-coagulant. En cause : l’utilisation d’une molécule moins coûteuse, le sulfate de chondroïtine sursulfaté (SCS) à la place de l’héparine.
C’est un autre incident, sur lequel se base Burgermeister. Il date de février 2009 : la presse canadienne expliquait qu’un "virus expérimental" basé sur la grippe humaine mais contaminé par la grippe aviaire, le H5N1, avait été dustribué par une compagnie autrichienne en république tchèque, en Slovénie et en Allemagne. Des tests sur des furets avaient donné l’alerte.
C’est cet incident qui a poussé Jane Burgermeister à déposer sa première "plainte", auprès de l’ambassade américaine de Vienne. La journaliste ne semble pas prête d’abandonner : elle vient de créer un site web pour prendre le relais de son blog et appuyer ses théories et son combat : theflucase.com. Elle incite, là aussi, les internautes à faire un don pour financer sa bataille "contre les gouvernements et les organisations".


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 11:13 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Voici un article interéssant concernant la vaccination contre la grippe A:

13.11.2009
FOIRAGE VACCINAL: LA CONSEQUENCE INELUCTABLE DES CHOIX POLITIQUES ET INDUSTRIELS DE ROSELYNE BACHELOT

Foirage vaccinal : la conséquence inéluctable des choix politiques et industriels de Roselyne Bachelot

Il est encore trop tôt pour tirer toutes les leçons, dont certaines pourraient se révéler fort amères, de l’échec prévisible de la campagne vaccinale mise en œuvre par la ministre de la santé Roselyne Bachelot entourée de ses experts et hauts spécialistes si compétents, mais apparemment incapables de gérer une crise sanitaire d’ampleur.

A ce stade, quelques précisions :

J’ai écrit ici, sur ce blog, qu’hélas la grippe H1N1 n’était pas une « grippette », que comme toute grippe elle pouvait causer des syndrômes de détresse respiratoire aigüe ( SDRA) nécessitant la réanimation et pouvant s’avérer mortels, et ceci de manière aléatoire, touchant donc parfois des sujets en bonne santé, sans antécédent médical ( même si ce n’est pas le plus courant).

J’ai écrit aussi que, parce que cette grippe cible plus particulièrement les sujets jeunes, des décès de sujets jeunes en bonne santé pourraient survenir, ce qui en soi rend cette pandémie préoccupante, et nécessite de la gérer avec compétence.

Compétence dans les décisions, compétence dans la communication.

A l’évidence, nous sommes loin du compte.

Certes des décisions ont été prises, et parmi elles celle de doter le pays d’un plus grand nombre d’appareils de respiration extra-corporelle, permettant de passer en réanimation le cap aigü de quelques jours pendant lequel les patients atteints de SDRA ne peuvent littéralement plus respirer, leurs poumons étant noyés de virus. Cette mesure, et cette technique très récente, apparemment très efficace, semblent expliquer le moindre taux de mortalité de ces SDRAs, usuellement considérés comme mortels une fois sur deux alors que le taux de survie ici attendrait, selon le Dr Pierre Carli du Samu de Paris, les 80% ( chiffre superposable à ce que j’ai lu dans les premières études néo-zélandaises et américaines).

Et dans le cadre de ces SDRAs, je comprends l’inquiétude des confrères travaillant dans des services d’urgence et de réanimation, l’insistance de certains d’entre eux à inciter les professionnels de santé, le public, à se faire vacciner. Car leur crainte, jamais clairement avouée me semble t’il, c’est que le système de santé, bien délabré par les attaques répétées des cost-cutters libéraux, ne puisse faire face à un afflux de SDRAs en services de réanimation, en clair, qu’ils soient submergés.

Mais à ce stade, toutes les questions que se pose depuis Avril 2009 une majorité de médecins généralistes du pays restent sans réponse.

Parce que la ministre est incapable d’argumenter sur les choix politiques, les choix de santé publique, les choix industriels qu’elle a imposés.

Les Français le constatent : une vaccination de masse a été mise en place dans des gymnases, hors des cabinets médicaux, dans des conditions précaires amenant certains préfets, en toute incohérence, à réquisitionner des généralistes pour aller meubler des locaux déserts, au moment où leurs patients malades ont le plus besoin d’eux, dans leurs cabinets.

Pourquoi la vaccination n’a-t-elle pas été confiée aux médecins traitants, qui chaque année vaccinent des patients contre le tétanos, la grippe saisonnière, d’autres pathologies ?

Pourquoi un schéma quasi-militaire a-t-il été mis en place avec gymnases, réquisitions, convocations par courrier en fonction de critères définis par l’Assurance-Maladie, qui n’est pas à même de définir les patients réellement à risque ?

Pourquoi le pouvoir donne t'il l'impression d'avoir privilégié un plan de continuité de l'activité économique plutôt qu'un plan de protection des populations?

Les journalistes butent sur ces questions, ne trouvent pas réponse ou feignent de ne pas la trouver. Celle-ci tient en deux phrases, deux affirmations que j’ai maintes fois répétées, depuis « PATIENTS SI VOUS SAVIEZ », ed. Points Seuil, en 2002. Non qu’il soit glorieux ou plaisant de jouer le rôle de Cassandre, j’ai assez écrit que le seul rôle d’une vigie sur le pont du Titanic est d’angoisser avant les autres, quand la capitainerie est sourde à l’évidence et aux alertes.

Première constatation, évidente :

Les experts scentifiques et le pouvoir politique, dans ce pays, gouvernement et parlement compris ( à de rarissimes exceptions) n’ont aucune idée de ce que sont les médecins généralistes, et ne leur témoignent qu’un profond mépris.

Imaginer un seul instant que les généralistes seraient à même de prendre une part active dans un plan pandémie jusque dans sa conception, imaginer un seul instant qu’en ce début de 21ème siècle la population de leurs patients leur voue encore une confiance que les politiques ont depuis longtemps perdue, est inconcevable pour ces imbéciles.

Oh certes ici et là on entendra répéter à l’envie que « le généraliste est indispensable, etc, etc... » mais l’idée qu’il pourrait être autre chose qu’un exécutant zélé ne leur traverse pas l’esprit. D’ailleurs, et on le voit avec les réquisitions de non volontaires, un état pré-fasciste n’a pas besoin de professionnels de santé consciencieux et responsables, mais d’exécutants aux ordres…

Seconde constatation :

L’échec du plan vaccinal français est directement lié aux choix politiques et industriels imposés par la ministre. Dans un pays où l’absence d’indépendance de nombreux experts vis-à-vis des firmes pharmaceutiques a été dénoncée à l’envi sans que rien ne change, il suffit d’une crise sanitaire pour précipiter l’inéluctable…

Quel autre pays a fait de tels choix, franchement ?

Quel autre pays a préféré à une vaccination ciblée avec des vaccins ne comportant pas d’additifs ( adjuvants ou conservateurs) litigieux, une vaccination de masse hors du circuit de soin habituel, au prétexte, je cite le cabinet de la ministre, que celle-ci « s'est appuyée sur le fait que les laboratoires lui ont dit qu'ils livreraient les vaccins en boîte multidose »( Le Généraliste, 11 Septembre 2009).

Mesure-t’on dans les médias la débilité de la démarche ?

On argumentera que les laboratoires étaient pressés par le temps, que pour fabriquer un nombre de doses vaccinales nécessaire en peu de temps, il fallait recourir à des expédients, à savoir diminuer la dose d’antigène vaccinal, délicat et lent à préparer, et forcer la dose des adjuvants afin d’obtenir quand même une réponse immunitaire correcte. Tant qu’à faire, on utilisait aussi un adjuvant, le squalène, sur lequel pesaient quelques doutes quant à la survenue plus fréquente d’effets secondaires locaux immédiats, ou neurologiques retardés, et on injectait à chaque vaccination une dose d’adjuvant jamais utilisée jusqu’alors dans un vaccin.

Deuxième idée de génie, on conditionnait les vaccins par doses de 10 injections dans le même flacon, pour produire plus... et gagner plus. Ce qui impliquait donc d’ajouter un conservateur antibactérien dans ces flacons pour éviter des infections lors des ponctions répétées dans le flacon… Et comme par hasard, le conservateur utilisé, à base de mercure, le thimerosal, avait été retiré du commerce depuis une dizaine d’années car son inocuité n’était pas certaine.

Comme l’écrivait le Professeur Claude Béraud sur son blog fin 2008 au sujet des controverses vaccinales :

« Les conséquences de ces controverses sont graves car elles induisent dans une partie de la population deux conséquences. En premier lieu, le rejet de toutes les vaccinations . En second lieu, la mise en œuvre de thérapeutiques inutiles et non sans risque (10000 enfants dont l’autisme est attribué ou serait aggravé par le thimerosal sont aux USA traités, chaque année, par des chélateurs destinés à éliminer l’ethyl mercure). [31]

Pour éviter ces errements, il serait raisonnable d’éviter que dans la composition des vaccins entrent des substances qui peuvent être considérées par la population comme dangereuses même si ces risques n’ont pas été démontrés par des études cliniques, biologiques et épidémiologiques. »

http://www.claudeberaud.fr/?51-que-penser-des-controverse...

Ca semble évident, mais apparemment ni pour la ministre, ni pour ses experts proches acquis au discours des firmes… J’ai ainsi lu récemment l’un d’entre eux, à qui on demandait pourquoi, si les femmes enceintes étaient « à risque », et donc à vacciner en priorité, le vaccin sans adjuvant n’était pas disponible rapidement en quantité suffisante, expliquer que la vaccination était un acte individuel, et qu’après tout on n’obligeait personne à se vacciner ! Mais ces gens-là se regardent-ils dans la glace le matin ?

A partir du moment où ces choix catastrophiques d’incompétence et d’amateurisme étaient faits, le reste suivait : il apparaissait légitime de court-circuiter les généralistes parfois réticents à suivre les grandes transhumances vaccinales imposées par les experts ( au hasard, le vaccin contre le papillomavirus censé protéger les jeunes filles pubères…) et à mettre en place une vaccination de masse sur un mode militaire, dix par dix.

Manque de chance, le réel se rappelle aujourd’hui aux experts et à la ministre. Totalement rétifs à leurs explications foireuses, les Français se retournent vers le galeux, le cul-terreux généraliste, et celui-ci, en l’état actuel des connaissances, ne peut que faire part de ses doutes, quand bien même il n’est pas de principe opposé à la vaccination. Car contrairement à ce qu’affirment les textes orwelliens pondus par le ministère, les vaccins proposés, à ce stade, n’ont pas tous le même rapport bénéfice-risques :

« Seuls les vaccins dotés d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) seront utilisés pour vacciner la population. Aussi, chacun doit considérer que tous les vaccins offrent le même niveau d'efficacité et de sécurité. Aussi, il n'est pas prévu d'offrir le choix du vaccin aux personnes qui viendront se faire vacciner.

En revanche, dans des cas très particuliers, comme celui des femmes enceintes ou celui de certaines allergies en particulier, le professionnel de santé qui effectuera la vaccination pourra être amené à choisir un vaccin plutôt qu'un autre. »

http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG//pdf/Lancement_de_la_...

Est-ce à dire que les généralistes chercheraient aujourd’hui à « récupérer » la vaccination anti-H1N1 pour toucher le jackpot au cabinet médical ?

C’est un peu ce qu’on entend dans les insinuations pas toujours aimables de Danièle Messager, le 12 Novembre 2009, sur France Inter, cette radio dont le directeur actuel vira en son temps Martin Winckler de l’antenne après une petite controverse avec les Entreprises du Médicament dont celles-ci ne se tirèrent pas trop mal… Confrontée au très libéral Michel Chassang, de la CSMF, syndicat dont la proximité idéologique avec l’UMP pendant la campagne du candidat Sarkozy donna lieu à d’intenses moments d’émotion ( cf LES FOSSOYEURS, ed Privé-Michel Lafon, 2007), Danièle Messager s’inquiète de ce que les médecins généralistes puissent demander à être payés pour la vaccination. C’est assez comique : imagine t’elle demander au LEEM pourquoi les vaccins ne sont pas gratuits ?

A cette heure, les patients à risque, les patients obèses ou insuffisants respiratoires ou cardiaques, les femmes enceintes, devraient pouvoir après un colloque singulier avec le praticien qui les connaît le mieux et depuis longtemps, décider, éléments statistiques et médicaux en main, de se vacciner ou non avec un vaccin sans adjuvant. Au lieu de quoi, lorsqu’ils se tournent vers leur médecin traitant, celui-ci ne peut que constater son impuissance : comment conseiller un patient sur l’intérêt de la vaccination quand le professionnel de santé n’est pas en mesure de connaître le vaccin qui sera injecté, la présence éventuelle probable d’un additif, et lequel, enfin le conditionnement du vaccin en multi-doses ?

J’ai volontairement omis de parler ici du cas de probable syndrôme de Guillain-Barré post-vaccinal survenu chez une professionnelle de santé sur un petit échantillon de personnes vaccinées. Car avant même cet évènement qui ne rassurera pas les candidats éventuels à la vaccination, la messe était dite.

Lorsqu’on sous-estime l’intelligence et les réticences de la population, lorsqu’on se gargarise de mensonges et de communication sur les franchises, les plans cancer et j’en passe, on est fort démuni lorsqu’on constate qu’on n’a plus aucune crédibilité.

Lorsqu’on méprise les médecins de base, les cul-terreux de généralistes, qu’on charge leur barque quotidiennement de brimades administratives, qu’on leur enjoint des objectifs de santé publique décidés sans aucune concertation réelle avec leur problématique et leurs connaissances de terrain, on est fort démuni lorsqu’on constate qu’un passé de visiteuse médicale ne suffit pas à définir une politique de santé publique.

PS : Un de mes confrères et amis, le docteur Georges Delamare, grand klongiste devant l’Eternel, réagissait ce matin à un article du Figaro sur le plan vaccinal :
« Toutes les erreurs en la matière ont été commises, et le foirage de cette vaccination restera dans les annales comme l'exemple même de ce qu'il ne fallait pas faire. Bachelot est la seule responsable, elle n'a pas voulu écouter les gens de terrain, a négocié des vaccins à des tarifs démentiels, on apprend qu'en Suisse pour des commandes beaucoup moins importantes, que les prix étaient de 30% moins élevés qu'en France. Elle a tenté une gestion étatique comme avec sa loi HPST, et a démontré l'impuissance du gouvernement et du système face au bon sens commun et malgré la propagande inusitée du ministère des sports! »

Sans la liberté de blâmer, il n’est point, etc….


Dernière édition par Colleen le Mar 1 Déc - 16:02 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mar 1 Déc - 15:54 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Autre article interessant concernant la grippe A et la grippe saisonnière, et le fameux test à 200 euros:


Sur le front de la grippe A
Société 09/11/2009 à 19h10
Comment mesure-t-on l'épidémie de grippe A?
DECRYPTAGE

Tous les médecins le disent: impossible de faire la différence entre une grippe A et une grippe classique sans faire des tests de dépistage à l'hôpital. Alors d'où viennent les chiffres brandis par le ministère ?

Par CORDÉLIA BONAL, MARIE PIQUEMAL


Et si vous aviez la grippe A sans le savoir ? Courbaturé et/ou fiévreux, vous filez chez le médecin pour un diagnostic. Sauf que vous n'en ressortez pas plus avancé... Et pour cause: impossible pour un généraliste de différencier une grippe A d'une grippe classique, les symptômes sont les mêmes. «On repère les symptômes grippaux, mais de là à dire si c'est une grippe A, B ou C, on ne peut pas savoir», assure une généraliste installée à Lille. Comment sont alors recensés les grippés? D'où sortent les chiffres brandis par le ministère?

Seule solution pour trancher, le test de dépistage. Au tout début, quand le virus ne touchait encore qu'un petit nombre de personnes facilement repérables (de retour de l'étranger), les cas suspects étaient systématiquement hospitalisés et testés. La méthode avait l'avantage de la précision mais est devenue inapplicable en période d'épidémie.
Des tests pas systématiques

L'Institut de veille sanitaire (INVS), qui publie chaque semaine un bulletin épidémiologique, a donc changé de procédé, passant du recensement exhaustif à une estimation statistique dite de «surveillance populationnelle». Désormais, les médecins de ville ont consigne de n'hospitaliser qu'en cas de complications. «Au début, on savait à quoi s'en tenir. Maintenant que les tests nous sont interdits parce qu'ils sont trop chers (entre 200 et 300 euros le test, ndlr), on est dans le doute. Tant qu'il n'y a pas de facteur de risque, on ne va pas plus loin. Dans la majorité des cas, on ne peut pas dire à 100% que c'est une grippe A», constate le docteur Jean-Pierre Le Roy, généraliste à La Rochelle.

Comment l'INVS établit-il ses statistiques? Première donnée: le nombre de «consultations pour grippe» enregistrées par des médecins témoins, dits «vigies» ou «Sentinelles», et par SOS médecins.

Le docteur Michel Béhar fait partie des 1.300 médecins volontaires du «réseau Sentinelles». Chaque soir, comme il le fait depuis des années pour la varicelle, les diarrhées aigues, ou les tentatives de suicide, il fournit via internet un certain nombre d'informations sur ses patients présentant des symptômes grippaux. «Il faut qu'ils aient 39 de fièvre, un syndrome respiratoire et des courbatures. Les critères sont stricts...» Quitte à ne pas comptabiliser des grippes moins sévères. «Bien sûr, on peut avoir la grippe A avec un petit 38, on sait d'ailleurs que 30% à 40% des porteurs du virus n'ont pas de symptômes, explique Thierry Blanchon, responsable adjoint du réseau Sentinelles. L'important n'est pas de compter tout le monde mais bien de suivre une tendance, pour savoir comment évolue l'épidémie en France semaine après semaine».
La plupart des grippes sont des grippes A

En parallèle, l'INVS établit une surveillance virologique à partir des quelque 2000 prélèvements réalisés chaque semaine, à des fins statistiques, par les 600 généralistes et pédiatres «vigies» du réseau des Grog (Groupe régionaux d'observation de la grippe). L'INVS en déduit le taux de circulation de la grippe A. «Si l'on prend la semaine du 26 au 31 octobre, en Ile-de-France, 60% des prélèvements étaient positifs à la grippe A. Autrement dit, en ce moment, un Francilien qui a l'air grippé a 60% de "malchance" de faire une grippe A», résume le docteur Jean-Marie Cohen, coordinateur du réseau des Grog. «On est bien là dans un raisonnement probabiliste».

Au final, rien ne permet donc de connaître le nombre exact de personnes touchées par la grippe A. Cela n'a pas d'incidence quant à la prise en charge médicale. Tous les médecins le répètent, «le traitement est le même quel que soit le type de grippe. On ne donne pas du Tamiflu comme ça». En revanche, les chiffres jouent un vrai rôle dans le message politique, a fortiori lorsqu'il s'agit d'encourager une vaccination boudée par les Français.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 2 Déc - 12:21 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Alors que le plan de vaccinations augmente, le niveau d'alerte 6 est possible, attention aux libertés!

Une vidéo édifiante sur ce qu'il va se passer
:


Revenir en haut
tHEWisdom


Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2009
Messages: 16
Localisation: nord pas calais

MessagePosté le: Mer 2 Déc - 18:56 (2009)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie? Répondre en citant

Une jeune femme travaillant aux laboratoires Pierre Fabre témoigne


Juste une info qui pourra en intéresser certains:


je vois des médecins à longueur de journée et ils sont tous d'accord pour refuser le vaccin contre le grippe A.

Hier soir encore ils étaient en réunion avec un pneumoloque et ils s'accordent tous à dire qu'il ne faut pas se faire vacciner!

le vaccin est un vaccin "vivant" , et pour le booster un peu, les labos ont mis du mercure à fortes doses. Il n'y a aucun recul sur les effets secondaires et indésirables à long et moyen terme de ce produit.

Les labos ont même signé avec le gouvernement français une "décharge" qui les couvre totalement en cas de complications dues aux injections de ce vaccin.

l'Etat ayant fait une grosse commande de ces vaccins, il faut maintenant les écouler avant la date de péremption. Roseline Bachelot a dépensé 1,5 milliards d'Euros qui sont allés direct dans les caisses des laboratoires pharmaceutiques (le jackpot).

Les labos ont précisé qu'ils n'ont pas eu le temps de faire les études cliniques normalement obligatoires avant de mettre un médicment sur le marché, "mais il faut agir vite".

Les conséquences peuvent être graves : Syndrome de Guillain Barré (paralsie totale pouvant aller jusqu'à la mort, paralysie pas toujours réversible, séjours en réa ou soins intensifs avec ou sans séquelles neurologiques).

l'Etat préconise une vaccination en priorité chez les personnels de santé, les femmes enceintes et les enfants !!! on imagine le carnage !

D'ailleurs, il est surprenant de voir que les médecins et les pharmaciens refusent catégoriquement de se faire vacciner. Et les médecins que j'ai vus cet aprés-midi refusent de vacciner les patients qui le leur demandent, car ils ne veulent pas prendre le risque de porter de telles responsabilités pour le Ministère de le Défense qui sera chargée de faire les vaccinations lorsqu'elles deviendront obligatoires.

Voilà, je vous semble sans doute alarmiste, mais je ne pouvais pas "ne pas partager" ces infos que je tiens de source "sûre" sur le terrain.

chacun est libre de ses choix, selaon ses conviction intimes.

merci à tous de m'avoir lu.





encore un témoignage édifiant qui rejoint bien le sujet du forum

bisous cricri

_________________
ensemble pour sauver le monde


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:37 (2017)    Sujet du message: Quel role joue cette Pandémie?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Gouvernement Mondial Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com