Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum

Michael Jackson: Guéris le Monde
L'humanité pour la Vérité

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Articles édifiants
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Disparition de Michael Jackson
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 20:31 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Jackson mort pour avoir défié le Nouvel Ordre Mondial ? Art aligné ou pas ?
Alerte ! Reprise en mains de l'Amérique Latine
par l'Administration Obama, dans un silence
médiatique assourdissant ! (voir + bas)



Bonjour mes amis,

Je reviens sur le phénomène Jackson. Est-il mort pour avoir manifesté trop d'indépendance ??? Cela serait très grave, car cela voudrait dire qu'à l'heure où l'Occident entreprend toutes ses croisades "au nom de la démocratie", elle bafoue tous ses beaux principes jusque dans le domaine artistique.

L'Actualité va si vite, que je n'ai même pas le temps de traiter des sujets de fond, demandant beaucoup d'investigation. Ainsi, alors que le livre "Sarkozy Israël et les Juifs" n'était pas publié, je préparais déjà, avant l'heure, depuis presque trois mois maintenant, un "J'accuse", en référence au célèbre "J'accuse" de Zola. Femme éprise de liberté, journaliste indépendante, intellectuelle au sens plein du terme, c'est à dire non partisane, je sentais bien que quelque chose ne tournait pas rond en France. Admiratrice du Gl de Gaulle pour son indépendance, parce qu'il était un visionnaire courageux, je ne pouvais accepter le terrorisme psychologique, intellectuel, qui étend sa chape de plomb sur notre pays, même au détriment de grandes consciences morales comme le Préfet Guigue. Et au profit d'esprits courtisans comme Philippe Val, aujourd'hui promu pour son alignement indigne d'un intellectuel authentique. En son temps, j'ai écrit un "dîner du CRIF" pour, avec humour, m'en prendre à une Institution typiquement française, passage obligé si l'on veut réussir en politique ou se pavaner dans les Médias soumis au Clan qui a pris la France en otage. Et j'allais récidiver. Dès que l'actualité sera un peu moins chargée, je vous offrirai enfin mon "J'accuse", qui aurait dû être un événément, il y a trois mois, et qui ne sera plus, aujourd'hui, qu'une manifestation de courage parmi d'autres. Vous me connaissez suffisamment, désormais, pour savoir que je sens les événements avant qu'ils n'arrivent sur le devant de la scène, dans leur vérité - ou pas, en raison précisément de leur charge de vérité.

La loi Gayssot est une honte, car elle porte atteinte à un droit citoyen fondamental: Celui de la liberté de penser différemment. Une démocratie se déshonore en promulgant des lois qui restreignent la liberté de l'intellectuel, même celle de contester un fait largement établi: La Shoah. Comme dirait l'autre, même si je ne suis pas d'accord, je me battrai toujours pour qu'il puisse exprimer ce qu'il pense.

Avec Jackson, et la vidéo qui circule (http://daimolytion.net/videos/754/mjackson-vs-illuminati - supprimée, je la remplace par celle-ci: http:// www.dailymotion.com/relevance/search/illuminati/video/x9k434_michael-jackso…, nous voici au coeur d'une problématique éternelle: Est-on libre de tout dire, de tout critiquer, de tout mettre en doute, de tout contester ? Et cela va très loin: Le Gl de Gaulle a pris la liberté, alors fantastique, d'aller à contre-courant, sans cesse d'ailleurs, tant en incitant à résister au nazisme, et donc au pouvoir français légal qui collaborait avec lui, qu'en "sortant" la France du carcan de l'OTAN ou en décrétant que notre pays devait avoir une politique pro-arabe. De Gaulle se méfiait de l'emprise démesurée (qu'on rétablit aujourd'hui, avec des D-day scandaleux) des Etats-Unis, et des institutions juives représentant selon lui, je le cite, "un peuple fier et dominateur". Que ce peuple soit fier de ses réalisations, est une chose, qu'il érige l'arrogance anti-démocratique en mode de pensée, en est une autre. Bref, pour tout dire, il avait une fois de plus cerné les menaces là où elles étaient. Mais avec Sarkozy, qui n'aime pas la France et qui se soucie plus de sa réussite personnelle, passant aujourd'hui dans notre pays par une allégeance aux Institutions juives (mon propos n'est pas, ici, de discuter de la sincérité du Président, j'ai récemment abordé la question des faux-amis des Juifs, se servant scandaleusement d'eux), avec Sarkozy, donc, la servilité atteint des sommets. Et à travers lui, notre liberté est prise en otage.

Pour revenir à l'art, il est clair aujourd'hui que les "intellectuels" (qui n'en sont pas, d'ailleurs, puisque précisément au lieu d'être indépendants ils sont dépendants de leurs origines, en l'occurrence juives, et donc néo-sionistes engagés en faveur d'Israël) qui ont le vent en poupe, sont justement ceux qui sont le plus alignés sur la Pensée Unique qui tue la liberté, la démocratie, et menace la paix, aussi, désormais (et c'est très grave !).

Est-il permis de critiquer Israël, aujourd'hui ? Et plus généralement, un homme comme Jackson est-il libre, comme beaucoup aujourd'hui d'ailleurs, d'être interpellé par l'Islam ? En fait, si l'on examine en toute indépendance les valeurs de nos sociétés judéo-chrétiennes dites abusivement "démocratiques", on s'aperçoit qu'elles mettent en avant la compétition, brutale et sauvage, la liberté sexuelle à tout va, dont je ne suis personnellement pas sûre qu'elle soit le meilleur atout de bonheur, le consumérisme à tout prix, etc. Et la chrétienne convertie que je suis, sans le moindre esprit partisan, reconnaît que l'Islam, aujourd'hui, peut fasciner les esprits épris de pureté, d'exigence morale, d'éthique, voire même de pudeur. Il suffit de comparer les principes de l'économie islamiste et ceux du capitalisme, par exemple, pour comprendre la supériorité des premiers, au moins sur le plan de l'éthique qui justement, nous fait tant défaut aujourd'hui.

Bref, pour tout dire, de plus en plus d'individus, aujourd'hui, recherchent l'absolu ailleurs que dans nos valeurs passablement nauséabondes. Et dans l'Islam, justement, comme sans doute Jackson, à l'heure où l'on nous dépeint l'Islam comme la menace par excellence. Bref, péché suprême !!! L'a-t-il payé de sa vie, lui l'icône planétaire ? Au moment où on voudrait donner le goût aux jeunes de s'enrôler pour la "patrie" contre le "terrorisme" qui soi-disant, menacerait l'humanité, avec quelques bombinettes (comparées aux armes de destruction massives de l'Occident) éclatant de temps à autre pour dire non à la Pensée totalitaire de l'Occident imposant la soumission complète et le deux poids deux mesures si inique ??? On voit d'ici le danger qu'aurait représenté le favori de nos jeunes !

Etait-il malade ? J'entends, même à la télé enchaînée, dire partout qu'il était au sommet de sa forme, plein d'énergie, de dynamisme. Et boum ! Quel rôle a joué son médecin privé ? Des pattes bien graissées peuvent commettre l'irréparable, ou, au moins, l'erreur fatale.

Mais il y a plus grave. Grâce à un de mes Lecteurs, fort avisé, GM, j'ai pris connaissance de la vidéo sus-citée. Et donc, de la chanson "They don't care about us" (Ils ne prennent pas soin de nous !): "Tout le monde est devenu mauvais" (images d'individus enchaînés), suit une mise en cause, aussi, des médias, "si ML King était en vie, il n'autoriserait pas tout cela", "tout ce que j'ai à dire, ils se foutent pas mal de nous" !



Michael Jackson - Photo ReutersPhoto Reuters

Jackson aux prises avec le Nouvel Ordre Mondial :

L'Elite dégénérée qui s'octroie le droit de vie, et surtout de mort, sur chacun de nous, travaille activement à la mise en place du Nouvel Ordre Mondial. Et celui-ci passe par la soumission de tous, de gré ou de force. Voilà un beau sujet de débat pour nos télévisions, que les chaînes serviles se gardent bien d'aborder pour nous maintenir dans l'ignorance de tout ce qui se prépare.

Or, Jackson, justement, après avoir pris conscience de la monstruosité de ce prétendu Ordre, a commencé à se servir de son art pour faire passer le message. Vous rendez-vous compte ? Un message planétaire de refus de ce que l'on nous présente comme le bonheur suprême, le Nouvel Ordre Mondial, après nous avoir dépeint la mondialisation comme l'horizon incontournable de notre félicité ?

Vous ne me croyez pas ? Ecoutez et regardez sa chanson "They don't care about us" ! Si subversive, que les Maisons de disques, au nom d'une curieuse conception de la liberté de la création, demandent à ce que les paroles ne soient plus diffusées !!!!



Et que dit-elle, cette chanson ? They, c'est qui, d'ailleurs ? Eux, c'est-à-dire l'Oligarchie qui décide de tout bien peu démocratiquement, au service des grandes banques et des multinationales ? Et contrairement à ce qu'ils nous promettent, via des Attali, ils ne prendraient donc pas soin de nous, les peuples, mais... de leurs seuls intérêts à eux ? C'est exactement ce que veut dire cette chanson, qu'on essaie de censurer !!!!

Et maintenant, donc, je m'intéresse à Jackson !

Mickael, tu as mis les pieds dans le plat !!! Oui, tu as été jusqu'à mettre en cause nos jolis médias de désinformation ! "Tout le monde est devenu mauvais", dis-tu, même (et surtout !) les médias corrompus, au service des industriels de mort ! De mort ! Quelle mort, au fait ? La nôtre, bien sûr, puisque d'après nos Décideurs, nous serions en surnombre ! Et nous, Européens, ne nous voilà-t-il pas enrôlés sous la délicieuse bannière de l'OTAN, pour entreprendre des croisades contre nos (prétendus) ennemis ? Contre la Russie, par exemple, à terme, au lieu de faire la grande Europe avec elle, équilibrant l'Empire anglo-saxon !



Oui, Mickael, si ML King était en vie, il "n'autoriserait pas ces choses-là !" Et tout ce que tu as à dire, c'est en effet qu'ils "se foutent pas mal de nos vies", de nos intérêts, il n'y a que leurs Fouquet's et leurs yachts qui comptent ! Cher Mickael, je le sais maintenant, tu es mort parce que tu en savais trop, parce que tu avais tout compris, parce que tu nous mettais en garde contre ce Nouvel Ordre Mondial diabolique en gestation ! Toi, l'icône de toute une génération, tu risquais d'ouvrir les yeux de tous les aveugles ! Alors oui, tu était devenu un gêneur à éliminer...



Et c'est d'autant plus grave, que cette mort "inexpliquée", comme tant d'autres avant elle (Kennedy, Monroe...), remet en cause un principe sacré, celui de la liberté d'expression, de pensée, de création ! Est-il permis, aujourd'hui, lorsqu'on est une vedette, de critiquer le Nouvel Ordre Mondial, le 11 septembre, ou encore Israël, et même la mondialisation... ou les médecines qui ne sont pas douces du tout ???




Ainsi, pour réussir, aujourd'hui, il faut avoir une pensée alignée sur celle de l'Occident carnassier et criminel, il faut faire sa révérence devant les Institutions qui ont pris possession de nos pensées, il faut croire aux mensonges qu'on nous débite à longueur de temps sur le 11 septembre, sur l'Iran, sur la Russie, sur le Tibet, sur la Chine, sur le Vénézuela, comme hier sur la Yougoslavie disloquée, grâce à une savante mise en scène, pour les seuls intérêts de l'Occident otanisé ?

Et plus généralement, un intellectuel, un artiste, un créateur, sont-ils libres aujourd'hui ??? Voilà une question qu'il est temps de poser. Et alors, la mort de Mickael Jackson n'aura pas été vaine ! Mais le début d'une vaste croisade pour la liberté. La vraie, pas celle de nos communicateurs grassement payés...

Eva R-sistons comme Jackson, pour la Liberté de penser ! Et pour avoir la liberté légitime, octroyée par la Déclaration des Droits de l'Homme, de dénoncer l'intolérable qui s'abat sur la planète: Pour qu'enfin, "they care about us !"





TAGS : Mickael Jackson, liberté de création, They don't care about us, Pensée Unique, Occident, de Gaulle, Loi Gayssot, libéralisme, Philippe val, Préfet Guigue, Islam, néo-sionisme, mondialisation, Nouvel Ordre Mondial, Attali, 11 septembre, Israël, Etats-Unis, Droits de l'Homme, Yougoslavie, Chine, Iran, Russie, Tibet, OTAN, Vénézuela, Europe, anglo-saxons, Kennedy, Monroe, Europe, Sarkozy, Shoah, CRIF, nazisme, médias, D-day, politique pro-arabe...

Tous ces accidents d'avion, au fait, ne sont-ils pas provoqués pour nous amener à débattre de la sécurité des transports, au lieu de la sécurité... sociale ?? Et les pandémies ne sont-elles pas là pour nous faire craindre de nous réunir avec nos concitoyens, à l'heure où les décideurs redoutent les rassemblements, les émeutes contre l'ordre inique imposé de force ?


30.6.9: Alerte ! Nos jolies démocraties ont supprimé la vidéo dont je parle sur cet article et sur le précédent (surlignée en jaune) !

1.7.9: On vient de me donner ce lien, à la place :
http:// www.dailymotion.com/relevance/search/illuminati/video/x9k434_michael-jackso…




(Rappel, précédent post)
Eva : FN or not !

Par ailleurs, j'attends avec gourmandise la victoire du FN à Hénon-Beaumont. Pourquoi ? Parce que Sarkozy veut lui faire barrage. Donc c'est mauvais pour lui, la victoire du FN ouvrirait au parti de Le Pen un boulevard pour 2012, avec Marine, très dégourdie, redoutable certainement. Et toc ! Tuile pour Sarkozy, joie pour nous. Il a voulu Con-Bandit contre la Gauche ? Il aura aussi le FN contre la Droite. Hé, hé !

On attend un desssin de notre cher Laplote.... hé, mon pote, tu te décides ???


Eh bien le voilà, merci mon pote Laplote ! FN, le retour ! Sarkozy doit fulminer....




http://laplote.over-blog.fr/article-33272039.html


Qu'il s'agisse de mettre Calais en état de siège, de faire cesser une free-partie improvisée au Bois de Boulogne ou d'intervenir dans une kermesse scolaire à Corbeil-Essonnes, les policiers s'escriment - matraque en avant - pour que force reste à la loi. Logique, donc, qu'ils ne puissent être partout. Et qu'ils aient raté, il y a une semaine, ce rassemblement de nazis européens

(..) L'observateur attentif et le lecteur concerné pourraient croire, à la lecture de ces quelques lignes, que la police est partout.

Et que les flics ne manquent jamais de se montrer au moindre soulèvement de début d'un éventuel problème de sécurité publique.

L'observateur attentif et le lecteur concerné seront heureux de savoir qu'il n'en est rien.

Et qu'il est encore quelques lieux et rassemblements pour échapper à la vigilance de nos fières forces de l'ordre.

Ainsi de la grande fête organisée, le 20 juin dernier en Meurthe-et-Moselle, par un joyeux cortège de crânes rasés, suprémacistes de la race blanche et autres partisan de la solution finale.

Tous infâmes skinheads venus des quatre coins de l'Europe participer à un soirée musicale mettant à l'honneur des groupes chantant la pureté aryenne, les vertus du génocide et la nécessité de tuer les juifs jusqu'au dernier (..)


Les nazis ont pu tenir leur petite assemblée.

Tranquilles.

À la fraiche.



Et c'est normal, au fond : la police était (bien) occupée ailleurs.

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=4623


commission_europeenne
Les lobbies gouvernent l'Europe:

Faute de réglementation européenne, Bruxelles est devenue le paradis du lobbying, principalement au service de grandes multinationales. Analyse et propositions par des membres du comité de pilotage de la campagne Alter-EU (Alliance pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying).

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=4624




Alerte ! Premier coup d’État militaire de l’administration Obama ! Reprise en mains de l'Amérique Latine, en commençant par le Honduras !

En remettant en question la présence militaire US à Soto Cano et en adhérant à l’ALBA, le Honduras a suscité la colère de Washington. Des militaires formés à l’École des Amériques et encadrés par des conseillers US ont renversé le président constitutionnel Manuel Zelaya et ont installé à sa place son rival de toujours au sein du parti libéral, Roberto Micheletti. Thierry Meyssan revient sur les enjeux de cette confrontation qui marque la volonté de l’administration Obama de reprendre en main l’Amérique latine.

(..) l’opération a été conçue de longue date. Comme l’attaque des bâtiments officiels moldaves, le nettoyage de la vallée de Swat, l’extermination des Tigres tamouls ou la « révolution verte » en Iran, elle a été planifiée par l’administration Bush, puis confirmée et exécutée par l’administration Obama, après avoir été habillée des oripeaux de la légalité.

(..) Comme tous les golpistes latino-américains, le général Romeo Vasquez a été formé par les USA à l’École des Amériques, de sinistre réputation.(..)

Afin que nul n’ignore le véritable enjeu de cette opération, les militaires ont placé aux arrêts les ambassadeurs ou chargés d’affaire des États membres de l’ALBA.

La technique utilisée pour le coup n’est pas sans rappeler celle d’Haïti en 2004 contre le président Jean-Bertrand Aristide : enlèvement au petit matin par des soldats encagoulés et apparition d’une lettre de démission.

La manière dont les agences de presse atlantistes ont relaté mensongèrement le contentieux électoral pour donner une apparence de légalité au coup d’État montre la préméditation de l’opération par Washington. Le traitement du coup lui-même, en occultant l’enjeu central de la base de Soto Cano et les liens entre militaires honduriens et états-uniens, manifeste une volonté de dédouaner l’administration Obama.


Thierry Meyssan

Analyste politique, fondateur du Réseau Voltaire. Dernier ouvrage paru : L’Effroyable imposture 2 (le remodelage du Proche-Orient et la guerre israélienne contre le Liban).



http://bridge.over-blog.org/article-33301951.html




Par Eva R-sistons - Publié dans : Nouvel Ordre Mondial


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 20:31 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 19:54 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Un article de presse datant de 2002 expliquant les désaccords et les ennuis que crée Sony à Michael Jackson.



Michael Jackson se brouille avec Sony
Le plus célèbre chanteur du monde accuse l’entreprise Sony d’avoir saboté le lancement de son dernier album ' Invincible '.
Depuis ses débuts, Michael Jackson est associé à l’entreprise Sony, chargée de commercialiser ses albums dans le monde entier. Ce fut par exemple le cas de ' Thriller ', l’album de tous les records avec plus de 50 millions d’exemplaires vendus. Mais ' Invincible ' ne s’est vendu qu’à 5 millions d’exemplaires, un score humiliant pour celui qu’on appelle ' Le roi de la pop '. Pour Michael Jackson, cet échec n’est pas dû à la qualité de l’album mais à Sony qui ne s’est pas bien occupé de son lancement.
Selon les fans du chanteur, Sony voudrait forcer Michael Jackson à lui vendre un catalogue de chansons très célèbres. Le chanteur est notamment le propriétaire de 251 chansons des Beatles. Il touche ainsi de l’argent à chaque fois que l’une de ces chansons est diffusée à la radio ou vendue sur un album de compilation. Michael Jackson a emprunté de l’argent à Sony qui voudrait être remboursé en mettant la main sur ce ' trésor ' musical. Or si ' Invincible ' s’était bien vendu, Michael Jackson aurait gagné suffisamment d’argent pour rembourser Sony sans avoir besoin de lui céder ce très précieux
catalogue. Affaire à suivre… en justice : un procès pourrait opposer le chanteur à ses anciens associés.

le 20 juin 2002

la rédac


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 20:21 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Autre article citant Sony et la conspiration contre Michael Jackson

Source: Virgin Radio

Michael Jackson VS Sony: le ton monte...
09/07/2002

Le ton monte considérablement entre Michael Jackson et Sony. Après que le label ait refusé de sortir son single de charité What More Can We Give, le King Of Pop s'en est pris directement au président de Sony Tommy Mottola. Au cours d'une intervention donnée le 6 juillet à New York, Michael Jackson l'a qualifié de "méchant, raciste et diabolique". "Les maisons de disques conspirent vraiment contre les artistes. Elles volent, elles trompent surtout les artistes noirs". Sony a répondu que ces critiques étaient "ridicules, malveillantes et blessantes"... (DH)


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 14:57 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Michael Jackson, symbole des sociétés vouées à la mort, la puissance, l'émotionnel et le profit© Bernard Dugué - accéder à la source Agoravox - infos
30/06/09 | 09:28
Article Auteur

Si Michael Jackson n’avait pas eu cette célébrité incroyable et démesurée, son destin aurait été jugé assez banal, associant un cocktail d’ingrédients socioculturels qu’on retrouvera dans de nombreux contextes. Surtout quand se mélangent les substances, les profits, l’entourage et les masses. D’aucuns se sont crus autorisés à évoquer des destins parallèles, ceux de Marilyn Monroe, d’Elvis Presley ou encore, mais c’est tiré par les cheveux, ceux de James Dean ou de Jim Morrison. Autre élément de comparaison, le décès précoce mais moins médiatisé de Marco Pantani. Un élément suspect, le dopage. Au final, on retrouve bien des similitudes entre la vie des stars du cinéma, de la chanson, et celle des sportifs de très haut niveau. Notamment en observant le dispositif les entourant.

On trouvera souvent des équipes médicales, des substances pour modifier le corps et l’esprit, des organisations et un entourage très intéressé par les profits et les retombées, et bien évidemment, une sorte de mal qu’on peut appeler la puissance, le désir de puissance et les masses comme cibles passives et émotionnelles de cette puissance. Il suffit de voir les fans aux concerts ou les agités sur la route du tour de France, ou les hystériques dans les stades de foot. Evidemment, la puissance a des retombées en termes d’image, gloire, profit. C’est là la marque de fabrique du époque dont les excès dévoilent les valeurs et ce qui fait bouger les sociétés, autrement dit les ressorts pour reprendre une notion chère à Montesquieu. Qui connaissait la vertu comme ressort de la république et la crainte comme ressort de la tyrannie. Par contre, nul n’aurait imaginé un Michael Jackson ou un Zinedine Zidane dans l’Ancien Régime. Certes, les jeux de cour et les ambitions dominaient mais les ressorts étaient bien différents. A notre époque, deux ressorts semblent déterminer le cours des sociétés. Le désir comme ressort démocratique (ce qui n’était pas prévu dans le contrat initial) et la puissance comme ressort des puissances, des élites et du profit. Ceux qui sont aux commandes jouent sur le registre de la puissance et ceux qui sont sans grades se contentent de désirs (la plupart artificiels) pouvant être satisfaits par le système productifs et de penchants émotionnels que le star system irrigue en jouant aussi du levier industriel. On vend une crème anti-ride comme on promotionne un chanteur qui se déhanche. Ce sont deux industries au savoir-faire distinct mais deux industries dont les profits se comptent avec les mêmes devises. Soulignons surtout la différence essentielle. Le produit vendu par les industriels des cosmétiques ou de l’électronique peut se casser sans problème. C’est même un avantage car cela sert le renouvellement. Par contre, une vedette est irremplaçable. D’où les gardes du corps, les assurances, les petits et grands soins prodigués à ces stars si précieuses pour générer du profit. Tel est le signe de notre époque. Avec ses excès. 50 ans de vie pour Michael Jackson qui a abusé des médicaments, 150 ans de prison pour Madoff qui a abusé bien des clients, et pas du menu fretin !

Une drôle d’humanité, entre aliénation et substance. Le profit ne voit dans l’homme qu’une ressource aussi intéressante qu’un peu de minerai d’or ou que quelques pièces de monnaie. La famille Jackson se dispute la garde des enfants pour le pognon, pas pour le sentiment familial. Preuve s’il en est que les noirs comme les blancs sont du même marbre anthropologique universel. Pas plus tard qu’hier, des professionnels du tourisme ont évoqué la fréquentation des touristes avec les plus modestes désignés comme touristes entrée de gamme. Le vacancier considéré comme un vulgaire appareil électroménager. Ce qui montre l’universalité de la marchandisation du monde, fonctionnant dans les deux sens, dépense ou achat. On achète en haut de gamme et de l’autre coté, on est considéré comme du haut de gamme. Allons jusqu’au bout de cette logique. Les vieux appareils sont recyclés ou conduits à la décharge, comme les humains en statut précaire. Auschwitz peut se décliner sur le mode économique.

Notre époque est inédite. Elle se construit sur la négation de l’humanité. Il y a des siècles c’était le cas mais les sociétés avaient l’excuse de l’ignorance. Elles ne connaissaient ni la liberté, ni l’essence humaine, ni l’humanisme, ni le progrès, vouant le sens de l’existence à la cause de Dieu et se déchaînant dans des guerres de conquête menées par des humains transformés en bêtes de somme affublées d’une cuirasse ou d’une épée. A notre époque, une certaine post-humanité est en œuvre, elle s’élabore comme une anti-humanité mais cette fois en connaissance de cause, avec les acquis du passé que d’aucun jugent dépassé. Voir par exemple les desseins du Medef à l’égard des dispositions du CNR. L’anti-humanisme est devenu implicitement, de manière caché mais efficiente, le ressort de ce monde de profit et du management. Des calculs sordides se mettent en place. L’homme est une chair à puissance autant qu’un dispositif actif dans le champ comptable et pouvant de ce fait faire l’objet de calculs financier. L’homme a été assassiné. Les masses y ont contribué. Les abrutis se pressant devant les marches du palais en quête d’un fragment de célébrité ne valent guère plus que les vaches. Promises à l’abattoir. Alors, pourquoi se préoccuper de démocratie, d’alternance, de gauche, quand la société de masse s’oriente vers le suicide avec les médicaments, les drogues, l’économisme, l’hystérie désirante, les divertissements. La médecine devient vétérinaire. Le corps humain une chair à profit pour les élites médicales. L’esprit humain une substance grise à profit pour les élites médiatiques relayant le monde industriel. L’homme se suicide lentement et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle.

On se souviendra de cette image du jeune Michael, se trémoussant sur une scène, il avait vingt ans, une innocence, une joie de vivre. Comme du reste la génération de mai, puis celle de Mitterrand. Tout est devenu sombre, comme une posture de Richard Gasquet. Qui a décidé de ce sombre destin, de cette mort calculée de l’humain, comme en 1939 mais avec des voies plus subtiles et masquées ?


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:18 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Un article interéssant concernant la sortie du film: Smooth Criminal The Michael Jackson Story, prévue pour 2009.

Michael Jackson: sa vie sur grand écran...
Publié le 23/07/2006





Selon un communiqué de Sony repris par les médias américains, un film sur la vie de Michael Jackson sortira en salle en 2009. Ce biopic intitulé Smooth Criminal: The Michael Jackson Story sera réalisé par Taylor Hackford, réalisateur de Ray en 2004. La production devrait démarrer au cours de l'été 2007.

Le casting est encore en partie secret mais quelques noms ont été confirmés. Amerie Rodgers incarnera Janet Jackson. Paula Jones jouera le rôle d'Elyzabeth Taylor. Neil Patrick Harris sera Macaulay Culkin... Mais qui jouera Michael Jackson? Les pronostics oscillent entre Usher Raymond, Chris Brown, Parys Silver et même Justin Timberlake.

Smooth Criminal: The Michael Jackson Story s'intéressera à la carrière solo de Michael Jackson, de la fin des Jackson 5 jusqu'à maintenant, ainsi qu'aux zones d'ombre de sa vie privée. Le film sera accompagné d'une bande originale qui proposera deux nouvelles chansons du King of Pop.

David Héry


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:32 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Encore des soucis pour Michael
le 03/08/2006
Une fois de plus, le roi de la pop a du souci à se faire ! Alors que son ex-femme Debbie Rowe a engagé des poursuites pour des pensions alimentaires non payées, c’est au tour du cabinet d’avocat Ayscough & Marar de lancer l’offensive contre Michael ! Le cabinet lui réclame en effet la somme de 160 000 euros pour des services rendus en 2005…

Espérons que tous ces ennuis ne viendront pas compromettre le retour de l’artiste et la sortie de son nouvel album prévu en 2007. Les chansons de ce nouvel opus accompagneront peut-être la B.O du film Smooth Criminal : The Michael Jackson Story, réalisé par Taylor Hackford (Ray) dont la sortie est prévue sur les écrans en 2009. Le film qui retracera la vie de Michael, des Jackson 5 à sa carrière solo, évoquera inévitablement les zones d’ombres qui ont traversé sa vie…


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 22:43 (2009)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Voilà qui est enfin révélé, un article très important, à suivre avec attention 


Le FBI devrait déclassifier 333 pages de documents liés à Michael Jackson

Le FBI a confié en exclusivité au site Examiner.com que le secret entourant 333 pages de documents relatifs à Michael Jackson allait être levé d'ici 36 à 48 heures. L'agence de renseignement américaine possède au total 679 pages de documents au sujet du chanteur. Les 343 pages restantes demeureront confidentielles.

Ces dossiers devraient être mis en ligne sur le site officiel de l'agence : http://www.fbi.gov/ .

Le FBI collecte une multitude d'informations au sujet des citoyens américains et se fixe pour objectif de "protéger et défendre les États-Unis contre les menaces terroristes et les services de renseignements étrangers et renforcer le droit pénal des États-Unis". En 2001, certaines sources affirmaient ainsi que
le FBI avait enquêté sur des menaces visant Michael Jackson en tant que "symbole culturel de l'Amérique" au lendemain des attentats du 11 septembre.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 17:19 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Voici les paroles de la chanson "Another Day", dont un extrait est apparu sur le net et ensuite supprimé:




Traduction de Another day de Michael Jackson feat Lenny Kravitz :

Ma vie m’a pris au delà des planètes et des étoiles
Et tu es la seule qui puisse m’emmener si loin
Je chercherai ton amour pour toujours
Je suis parti mais j’ai eu tort
C’est toi qui me rends fort
Tu es le feu qui me tient chaud
Comment passerai-je cet orage ?
La nuit, je prie avant de dormir en espérant te trouver.


Lenny Kravitz s'exprime au sujet de la chanson Another Day

Lenny Kravitz, auteur du titre Another Day dont un extrait a été dévoilé sur Internet il y a peu, a décidé de s'exprimer au sujet de cette fuite.

"Bonjour, je tiens juste à m'adresser à vous afin de mettre les choses au clair concernant le titre de Michael Jackson Another Day. Comme vous le savez et l'avez entendu, la chanson... une partie de la chanson a été divulguée. Pas par moi, parce que [ma copie] est enfermée à clé dans un coffre depuis que nous l'avons enregistrée. La version qui circule dure à peu près 1:30, elle n'est pas mixée mais il s'agit bien du morceau. Quant au D.J. qui parle par-dessus le titre, je ne sais pas qui est cette personne, je ne sais pas comment il l'a obtenu et dans quel but... mais cette personne n'a aucun lien avec le morceau.

La chanson a été enregistrée par Michael et moi-même. Je l'ai produite pour lui, j'ai écrit la chanson et j'ai joué tous les instruments sur le titre. Ca a été l'une des expériences musicales les plus extraordinaires que j'aie jamais vécues, ça a été fait par deux personnes qui se respectent et qui aiment la musique. C'était tout.

J'aimerais tirer au clair cette histoire aussi vite que possible parce que j'aimerais que vous, les fans, qui aimez Michael, puissiez écouter la chanson en entier de la façon dont c'était prévu, de la façon dont Michael et moi le voulions. Donc tout est en train d'être discuté au moment où je vous parle, assis devant ce buisson. Je vais revenir vers vous quand j'aurai plus d'informations. Passez une bonne journée. Peace !"


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 17:22 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Voici un excellent article qui peux faire taire certaines rumeurs sur l'état de santé de Michael Jackson



"THIS IS IT"


*
Michael Jackson à l'œuvre
: Michael Jackson, This is It
Par Olivier Nuc
02/03/2010 | This is it nous permet de découvrir un Michael Jackson mettant au point un spectacle d'une envergure inédite.
This is it nous permet de découvrir un Michael Jackson mettant au point un spectacle d'une envergure inédite.
La parution en DVD du film de ses dernières répétitions confirme que le Roi de la pop aura été jusqu'à la fin un bourreau de travail.

Littéralement, This is It signifie : «Voilà, c'est fini.» Le titre choisi pour la série de concerts que devait donner Michael Jackson à Londres à partir de juillet 2009 avait quelque chose de prémonitoire. En orchestrant son dernier tour de piste, la star planétaire suscitait une demande délirante : sa résidence à Londres devait s'étaler jusqu'en mars 2010.

Le sort en a décidé autrement : le 25 juin, le règne du Roi de la pop s'achevait sous l'effet d'un puissant anesthésiantl. Bigger than Life de son vivant, Jackson allait monopoliser l'actualité post mortem, et continuer de battre les records de vente. Aujourd'hui paraît en DVD le film This is It, qui a connu un triomphe en salle à l'automne. Le pire était à craindre d'un long-métrage qu'on devinait assemblé à la hâte, constitué d'images des préparatifs du spectacle censé restaurer l'aura abîmée d'un artiste en perte de vitesse depuis une dizaine d'années. Attendu assez fraîchement, le film fit mieux que de résister à la polémique, devenant le documentaire musical le plus populaire de tous les temps.

On y voit Michael Jackson mettre au point un spectacle d'une envergure inédite, y compris pour cet habitué du gigantisme. Pourtant, jamais on ne se sent, à la vision de ces séances de travail non publiques, dans la peau du voyeur malsain, soudainement autorisé à fouiller les poubelles. Forcené du perfectionnisme, Michael Jackson n'aurait certainement jamais autorisé la sortie de ces séquences. Pourtant, loin de s'affadir, son aura en sort encore grandie. Sa vigilance extrême, le soin maniaque apporté à chaque détail sont de véritables révélations, tant pour le fan que pour le néophyte.
Précision diabolique

Sur le DVD, de copieux bonus enrichissent un film déjà fort impressionnant. En quarante ans sous les projecteurs, Michael Jackson avait tant pris soin de soigner sa présentation qu'on en avait oublié le musicien qu'il était. La rumeur laissait deviner un pantin poussé sur scène à son corps défendant : on découvre un chef d'orchestre hors pair, distribuant des instructions d'une précision diabolique aux instrumentistes, un chanteur époustouflant et, bien sûr, un immense danseur, impliqué dans le casting de chacun de ses collaborateurs. Un artiste consumé par son art, quinquagénaire bien décidé à en découdre avec les seules armes qu'il détenait : le travail, le travail et le travail.




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 11:16 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Nous avons pu remarquer que la réhabilitation de Michael Jackson voit le jour depuis sa "mort"...

10/03/10 à 10:23
Michael Jackson : "Il avait du désir pour les femmes !"


Des mois après la tragique disparition du Roi de la pop, tous les doutes qui planaient à propos des accusations de pédophilie semblent avoir disparus les uns après les autres.

Les témoignages se suivent et ne se ressemblent pas à ce propos. A l’image de celui que viennent de faire les gardes du corps du King of Pop.


.En effet, les individus déclarent aux médias américains qu’ils ne croient pas une seconde à la culpabilité de leur ancien patron dans les affaires de pédophilie.

Selon eux, Michael Jackson aimait les femmes : "Nous sommes pères nous-mêmes et nous sommes des hommes, nous connaissons les hommes et nous pouvons affirmer qu’il avait du désir pour les femmes, tout comme nous", déclare l’un d’eux.

Les employés affirment que la star avait souvent des femmes à ses côtés, lors de ses voyages en limousine : "Les sièges arrières étaient dissimulés par un rideau, nous ne pouvions pas voir ce qui s’y passait. Mais nous les entendions parler et, vous savez…"

Les trois gardes du corps ont prévu d’écrire un livre intitulé "Pour la défense du Roi", dans le but de laver Michael Jackson de tout soupçon.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 20:42 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Un extrait d'interview de Kenny Ortega

Kenny Ortega : "Personne ne pouvait arrêter Michael Jackson"


Quelle était votre ambition avec ces fameux concerts à Londres ?
Présenter le plus grand show de tous les temps ?

Michael ne l’a jamais formulé ainsi. Mais ce qu’il voulait, c’est que lorsque les gens rentrent chez eux, ils ne puissent pas trouver le sommeil. Il disait : "je veux leur donner tout ce qu’ils attendent, mais aussi les surprendre, les inspirer et leur rappeler les responsabilités que nous avons tous sur cette Terre."


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 21 Mar - 20:29 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Precision sur le dernier certificat de deces de Michael Jackson


Sa dernière adresse connue est le domicile de ses parents à Encino, en Californie ! Et non la résidence qu'il louait à Holmby Hills.



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 13:55 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

A propos de l'addiction aux médicaments de Michael Jackson: témoignage de Raymone Bain

Raymone Bain n'a jamais vue Michael Jackson abuser de médicaments
12/07/2009 13:11

Au lendemain de la mort du Roi de la Pop, Raymone Bain ex-manager et ex-porte-parole de Michael Jackson s'est entretenu lors d'une entrevue avec Billy Bush de Access Hollywood.

Lors de cette entrevue, Billy Bush lui demande si Michael abusait de médicament comme plusieurs le rapportaient ce jour là dont Brian Oxman porte-parole et avocat de la famille de longue date
.

Raymone Bain maintient que tout au long de son mandat aux côtés de Michael Jackson elle ne l'a vu absorber ou encore abuser d'anti-douleur. Elle n'a jamais vue Michael Jackson ne pas être alerte ou encore ne pas être focusé sur ce qu'il entreprennait et elle affirme qu'elle peu parler au nom de l'équipe de Michael.

Elle ignore la cause du décès de Michael. Brian Oxman qui déclarait que Michael avait d'énorme problèmes dépendance aux anti-douleurs Raymone répond qu'elle ignore où Brian a obtenu ses informations ni même s'il sait réellement. Elle affirme ne pas savoir si Oxman a raison ou tord.

Elle insiste sur le fait que jamais elle n'a vue Michael consommer d'anti-douleur. Elle dit par contre qu'elle ne peut parler d'après le temps où elle ne travaillait plus pour lui.

Lorsqu'elle faisait les horaires de Michael, les meetings, les conférences, les gens disaient par la suite à Raymone qu'ils étaient impressionné par Michael Jackson, par son enthousiasme, par ses implications durant les conversations.

Durant l'entrevue, elle affirme que Michael était un père merveilleux et dévoué pour ses enfants. Il préparait des horaires pour les enfants, pour faire des activités avec eux. Ses enfants passaient avant tout. Elle raconte qu'une fois elle discutait avec lui au téléphone et Michael lui a dit:" Attend moi svp Raymone, Blanket désire quelque chose dans le réfrigérateur."

Michael faisait tout ce que ses enfants voulaient faire, s'ils désiraient aller au cinéma, allez au cirque, Michael les y amenaient.

Il faisait tout de son possible pour que ses enfants soient heureux. Il disait que peu importe ce qu'il a fait dans sa vie et ce qu'il avait accomplis, il voulait que ses enfants aient une vie normal et selon elle il a fait un travail formidable avec ses enfants.

Elle ajoute que l'héritage de Michael Jackson n'est pas que musical, son héritage c'est également ses enfants. Elle dit que d'ici quelques années nous verrons ce que Michael a accomplis avec ses enfants.

Michael ne désirait pas inculqué à ses enfants ce qu'ils devaient faire ou non c'était aux enfants de décider de leur avenir. Il ne voulait pas leur inculquer en quel religion il devait croire et pratiquer, il voulait qu'ils le fassent pas eux même.

Elle termine en disant que Michael avait 2 règles. Il lui disait toujours Raymone tu peux poser et répondre aux questions que désirent mais il y a deux choses auxquelles tu ne dois jamais discuter. Tu ne dois jamais discuter de mes enfants et de mes finances. Laisses les gens spéculer comme ils le désirent sur mes finances. Tu ne dois jamais parler ou impliquer mes enfants dans quoi que ce soit, tu dois les laisser en dehors de tout ça. Mes enfants doivent avoir leur vie privé.
________________________________________________________

Dans une autre entrevue à Acces Hollywood toujours en date du 9 juillet 2009, au sujet d'une rumeur circulant depuis quelques jours à l'effet que la famille Jackson a tenté une intervention envers Michael Jackson pour soigner sa dépendance aux médicaments disant que Michael avait chassé sa famille de son domicile et qu'il avait coupé contact avec sa mère Katherine.

Raymone Bain affirme que cette histoire est complètement fausse. Michael n'a jamais coupé les ponts avec sa famille, il n'a jamais empêché sa famille de le voir et n'a jamais interdit Katherine de le contacter.

Elle dit que Michael aimait ses frères, ses sœurs, son père et sa mère inconditionnellement.


Dernière édition par Colleen le Mer 24 Mar - 17:19 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Cordonvert


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 9
Localisation: Est de la France

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 16:56 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

il suffit de regarder certaines scenes de THIS IS IT pour voir qu il etait en forme et tres pointilleux sur la musique avec les musiciens et autres personnes du film......il était pleins de Vie Mikael....

Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mer 24 Mar - 20:52 (2010)    Sujet du message: Articles édifiants Répondre en citant

Retour sur le procès de Michael Jackson 2005
Les médias, l'industrie du spectacle et Michael Jackson

Par David Walsh
(Article original paru le 17 mars 2005)

Les arguments de l'accusation dans le procès de Mickael Jackson, pour agression sexuelle, qui entre maintenant dans sa troisième semaine à Santa Maria, en Californie semblent maintenant avoir été sérieusement mis à mal par le témoignage même de la victime présumée, le 14 mars. Le garçon de 15 ans a reconnu lors de son interrogatoire par l'avocat de la défense Thomas Messereau Junior qu'il avait déclaré à un responsable de son école que Michael Jackson ne l'avait pas agressé sexuellement.

Le jour suivant, lors de l'interrogatoire du Procureur, Thomas Sneddon, l'adolescent déclara qu'il avait nié avoir été agressé sexuellement pour éviter d'être la risée de tous ses camarades de classe. Néanmoins, le fait que le garçon reconnaisse avoir eu une conversation avec un responsable de son école met en doute sa crédibilité et pourrait avoir une incidence sur les efforts déployés par le Procureur pour accuser Jackson de 10 délits pour lesquels le chanteur pourrait se voir condamné à une peine allant jusqu'à 20 ans de prison.

L'accusation soutient que Michael Jackson a agressé sexuellement le jeune garçon, à cette époque âgé de 13 ans, dans son ranch de Neverland en février 2003. La défense affirme que la famille du jeune garçon a tout un passé d'accusations douteuses portées dans le but d'obtenir de l'argent et que le procès actuel est une tentative de plus dans ce sens.

Lors des premières semaines du procès, les plaignants appelèrent à la barre des témoins l'accusateur, son frère et sa soeur. Les deux garçons dressèrent toute une liste d'accusations contre le chanteur, affirmant qu'il les avait encouragés à boire de l'alcool, leur avait fourni des revues pornographiques et s'était livré à des attouchements déplacés sur le plus âgé des deux. La défense releva des incohérences dans les dépositions des témoins et suggéra qu'on leur avait dit de mentir.

Le procès Jackson est devenu le dernier scandale médiatique du moment avec couverture complète jusqu'à saturation et interminable battage faisant partie de l'effort des agences d' « information », contrôlées par les grands groupes, de corrompre et de rendre vulgaire l'appréciation du public. Il ne faut pas s'étonner de l'aspect sordide de ce procès. Peut-on s'attendre à autre chose d'un procès modelé par les éléments typiques et déplorables de la vie américaine actuelle - argent, célébrité et un intérêt malsain pour le sexe ?

On distingue différents aspects à ce spectacle. Tout d'abord il y a l'habituelle « passion pour Michael Jackson ». Jeudi dernier, le chanteur s'est presque évanoui. Il n'a pas réussi à arriver à l'heure au tribunal, ce qui irrita le juge qui menaça de mettre fin à sa liberté sous caution. Il semble que Jackson avait été admis aux urgences d'un hôpital pour un problème de dos et il se présenta au tribunal avec plus d'une heure de retard en pantalons de pyjama, pantoufles et veston. Après avoir vu la pop star dans cet état, son ancien « conseiller spirituel », le Rabbin Shmuley Boteach confia à un journaliste de télévision qu'il craignait que le chanteur ne meure avant la fin de son procès.

Il est difficile de trouver une entreprise sociale plus impitoyable que le « show business » américain. On peut dire que le show business a, sur les mains, le sang d'un nombre incalculable d'individus talentueux. L'enrichissement énorme et soudain, l'adulation du public (souvent teintée de jalousie et de ressentiment), associé aux d'exigences commerciales incessantes se révèlent souvent être une combinaison fatale sur le plan physique, artistique ou les deux à la fois.

La métaphore de la « passion » n'est pas complètement déplacée. La superstar du spectacle est le point de mire d'un grand désarroi populaire, en particulier de nos jours aux Etats Unis ou tant de gens sont complètement désorientés du point de vue tant émotionnel qu'intellectuel.

Jackson, issu d'une famille d'ouvriers de Gary (Indiana) est parfaitement conscient des besoins de son public et travaille consciencieusement à le satisfaire. On imagine bien qu'il ressent cet énorme désir populaire comme une pression et une exigence et qu'il trouve cette croix lourde à porter. Il doit aussi sentir que s'il arrivait que cette adulation soit trahie par les mauvaises actions de celui dont elle est l'objet, cela pourrait rapidement se retourner contre lui.

Les exigences émotionnelles du public sont plus que satisfaites par les exigences financières insatiables de l'industrie du show business. Il n'existe nul autre endroit au monde où la métamorphose (qui s'est passée relativement en douceur) de l'artiste vedette en une machine à réaliser des bénéfices aie été autant perfectionnée et ce avec des résultats aussi dévastateurs.

Bien sûr, il est possible que l'artiste, pas plus d'ailleurs que les décideurs de l'industrie du spectacle, ne saisissent tous les éléments de cette problématique- mais les conglomérats du « show business » peuvent être comparés à un vampire qui sucerait inexorablement jusqu'à la dernière goutte la créativité et la vie de l'artiste. Finalement ce que l'industrie du spectacle gagne se fait nécessairement aux dépens de l'artiste. L'inverse est tout aussi exact : dans la mesure où l'acteur ou le chanteur individuel refuse de rendre son âme entièrement disponible à la marchandisation, il vole la maison de disque ou le studio de cinéma. C'est là un combat, souvent au sens propre du terme, jusqu'à la mort.

Michael Jackson a une carrière dans le spectacle plus astreignante et plus « entière » que la plupart. Presque toute sa vie il a été une star. C'est à l'industrie musicale qu'il doit en grande partie ce qu'il est devenu. Comme nous l'écrivions au moment de son arrestation fin 2003, « Pourquoi donc la transformation physique de Jackson devrait-elle choquer qui que ce soit ? Il n'a fait que suivre les directives mêmes de sa culture, sa totale soumission à l'artificiel, jusqu'à sa conclusion logique, pour ne pas dire grotesque.

« Il semble que son manque de maturité découle des mêmes faits - une vie passée dans le cocon du show business, dans une certaine mesure accompagné d'un entourage gigantesque prêt à accomplir ses moindres désirs. Le « complexe de Peter Pan », les mariages apparemment truqués, la mère porteuse de son troisième enfant - tout semble désigner un homme empêtré dans une série d'exigences contradictoires ».

La cible des conservateurs

Il est vrai aussi que l'affaire Michael Jackson a tout à fait sa place dans la vie politique officielle américaine, particulière et étriquée. Il ne fait aucun doute que Sneddon, le Procureur de Santa Barbara, ait voulu faire de ce procès une question toute personnelle. Après avoir tenté, sans succès, d'inculper le chanteur pour des faits similaires en 1993, il devint la cible à peine déguisée de Michael Jackson dans une de ses chansons. Néanmoins, l'hostilité envers Jackson d'un Sneddon, républicain conservateur extrêmement répressif, surnommé à une époque « le chien fou », ne se limite pas à cela.

Jackson, vaguement perçu comme une icône libérale, est devenu une bête noire utile pour l'extrême droite. C'est une des cibles humaines contre lesquelles les éléments réactionnaires tentent de canaliser la rage désorientée ressentie par la population américaine. Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver racisme et homophobie dans leurs attaques. Aucun châtiment n'est assez sévère (que ce soit la prison à vie, la castration ou la peine de mort) pour cette droite strictement moraliste qui est toujours à la recherche du stupre.

A l'évidence, ceux qui pratiquent la chasse aux sorcières en matière de sexualité sont fascinés et attirés par ce qu'ils essaient de condamner. C'est là un exemple de la tradition puritaine américaine mise sens dessus dessous. L'affaire Clinton - Lewinsky a ouvert les vannes de la luxure dans les médias et de l'obsession de la perversité et ces vannes ne se sont jamais refermées. La soif dans les milieux conservateurs et proto-fascistes pour les histoires sordides des personnalités qu'ils méprisent, même s'ils ont recours à l'exagération ou à l'invention, n'est jamais étanchée.

De leur côté, les grands médias adoptent une politique du double discours dans les cas semblables à l'affaire Jackson. D'un côté, les chaînes de télévision et les journaux rivalisent pour livrer au public les dernières informations salaces. Par ailleurs, les éditorialistes et les chroniqueurs déplorent l'importance accordée à de telles affaires ainsi que la chute des valeurs morales d'un public qui réclame toujours plus de détails.

Que le public soit ou non fasciné, et il est vrai que l'on ressent une certaine lassitude par rapport à l'affaire Jackson, on ne lui donne guère le choix. Les scandales mis en avant par les médias se succèdent avec une régularité mécanique. Chaque scandale fait les gros titres nationaux pour ensuite disparaître et laisser la place à un nouveau scandale.

Si deux semaines s'écoulent sans nouveau scandale dans la vie des célébrités ou sans crime scabreux, les médias et leurs présentateurs commencent visiblement à s'agiter. Les affaires Kobe Bryant, Martha Stewart, Scott Peterson, Robert Blake et Jackson ont tendance à se fondre et à former une longue et indigne attaque contre l'intelligence et la décence du public.

La tendance générale des médias américains est marquée par un vaste développement du « journalisme de caniveau » caractérisé par le sensationnalisme et le commerce du scandale, que l'on trouve même dans des parutions « respectables ». Ceci peut s'expliquer par des causes sociales profondes. Les Etats-Unis sont un pays où les contradictions et les tensions sociales fermentent et dont on ne peut discuter ouvertement. Le large gouffre entre l'élite et le reste de la population doit demeurer un secret en ce qui concerne les médias.

Et cependant les médias officiels sont au courant du mécontentement et de l'agitation omniprésente dans la vie de tous les jours aux Etats-Unis et qui s'expriment le plus souvent dans des actions antisociales violentes. Le rôle du « journalisme de caniveau » est de canaliser l'hostilité populaire sans jamais lui permettre de se concentrer sur les relations sociales qui sous-tendent le capitalisme. Il est relativement facile de manipuler un mécontentement populiste confus contre des artistes ou des athlètes surpayés ou même contre les pratiques délictueuses d'une entreprise.

Il y a aussi un besoin particulier de détourner l'attention non seulement de la guerre en Irak, avec son cortège de pertes humaines et d'atrocités mais également d'autres actes d'agression en préparation, que ce soit contre la Syrie, ou contre l'Iran ou contre tout autre pays dans le collimateur de l'impérialisme américain.

Le sort judiciaire de Michael Jackson reste incertain. Les médias, qui changent de ton d'un jour sur l'autre, hésitent quelque peu quant à la tournure que devraient prendre les choses. Il est possible que le chanteur soit condamné et marqué du sceau de «prédateur sexuel » - ce qui ravirait très certainement de nombreuses personnalités influentes des médias. Il est également possible que Jackson soit « innocenté » et qu'on lui accorde au moins le réconfort d'un retour partiel, dans ce dernier cas on nous rappellera que pas même un jour le chanteur n'a cessé d'être une des icônes de la culture populaire américaine.

Dans les deux cas, le cirque des médias pliera bagage et passera à autre chose, sans se soucier le moins du monde des dégâts causés.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:41 (2017)    Sujet du message: Articles édifiants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Disparition de Michael Jackson Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com