Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum

Michael Jackson: Guéris le Monde
L'humanité pour la Vérité

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Interrogations autour da la mort de Michael Jackson
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Disparition de Michael Jackson
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 13:27 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

A propos du complot contre Michael Jackson

Dès le début , le cas de 2003 contre Michael Jackson ressemblait à une répétition de 1993, par mauvaise essentiellement la même distribution de personnages ridicules :


Ce que les auteurs de cette étude démontrent est que toutes les personnes clés dans les deux affaires se connaissaient et collaboraient ensemble.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Sep - 13:27 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 13 Sep - 14:01 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Rappel du Séminaire qui aura lieu à Los Angeles, le 15 septembre 2010


un rivetage Derrière les coulisses du cas de Michael Jackson

09/15/2010

Présenté par: Section des avocats chevronnés

Co- parrainée par : Section de la justice pénale

Programme d'information sur :
Michael Jackson était une icône culturelle . Connu comme le roi de la pop , la vie de cet homme complexe reste une énigme , même après sa mort prématurée en 2009 . En dépit de la richesse et la gloire , il a été accusé de faute grave . Jackson a réglé une poursuite au civil en l'accusant d' agression sexuelle dans le début des années 1990 et en 2005 , un jury dans le comté de Santa Barbara l'a acquitté de molester un garçon de treize ans, à Jackson's Neverland Ranch . Dans les deux cas ajouter à la lore juridique.

Seth procureur Hufstedler animera une table ronde offrant une analyse en profondeur historique et juridique de ces très médiatisé et très unique cas de célébrité en Californie. Le groupe comprend les personnes les plus étroitement associés à ces cas : le juge , l'honorable Rodney Melville (retraité ), le procureur, vice- procureur de district de Ronald Zonen , avocat de la défense Thomas A. Mesereau , Jr. qui a représenté Jackson dans le Comté de Santa Barbara du procès pénal ; avocat Larry Feldman , qui représentait la victime présumée dans l'affaire civile et procureur Carl E. Douglas Jackson qui a représenté à l'enquête criminelle de l'affaire civile .

Ce programme est ouvert aux avocats et aux juges seulement . UN CERTAIN NOMBRE barreau de l'État doivent être fournies au moment de l'enregistrement .
ID sera exigée à CHECK-IN .

Moins que le Programme est épuisé plus tôt, les inscriptions en ligne ou par téléphone seront CLOSE à 4:00 PM Le 8 septembre et tous les contrôles doivent être reçues par 16h00 Le 10 septembre. Les inscriptions ne seront acceptés à l'entrée .

NO vidéo ou audio DISPOSITIFS D'ENREGISTREMENT D'AUCUNE SORTE, y compris les caméras et les téléphones cellulaires , seront autorisés à ce programme . S'IL VOUS PLAÎT NE PAS APPORTER tout matériel dans le bâtiment. Les sacs à dos , sacs, mallettes et sacs à main peuvent être fouillés . Merci à l'avance de votre coopération.

ntervenants:
Carl E. Douglas , Le Groupe de Douglas Law
Larry R. Feldman , Kaye Scholer LLP
M. Seth LLP Hufstedler , Morrison & Foerster
Hon . Rodney Melville (retraité)
Thomas A. Mesereau Jr. , Mesereau & Yu LLP
Ronald J. Zonen , district de Santa Barbara sous-procureur

Vous êtes ici:
Los Angeles County Bar Association
1055 West 7th Street , 27e étage
Los Angeles , CA 90017

Chambre : La figure : La Brea / La Cienega / salle de conférence Figueroa

Le Los Angeles County Bar Association est un barreau de l'État de Californie a approuvé MCLE fournisseur. S'il s'agit d'un événement CLE , le Los Angeles County Bar Association certifie que cette activité a été approuvé pour crédit MCLE . les événements du CLE indiquer le montant et le type de crédit offerts à l'inscription civile.

Début de l'événement Date: 09/15/2010 Heure: 18 heures 00
Fin de l'événement Date: 09/15/2010 Heure: 21 heures 30



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 13 Sep - 22:46 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

La corruption judiciaire à Los Angeles, Californie


Los Angeles, Septembre 8 - suite à la publication dans une revue d'informatique de documents [1], qui a porté sur l'analyse d'invalidité et les fraudes inhérents à la gestion de cas et des systèmes d'accès public en ligne des tribunaux aux États-Unis, en particulier - PACER & CM / ECF, un autre document [2], a été présenté par Joseph Zernik, Ph.D., et droits de l'homme d'alerte (ONG) aux fins d'examen par des revues de haut niveau du droit des États-Unis, montrant les effets nocifs de l'exploitation de tels systèmes dans les États-Unis. Harvard et Yale Law revues en fonction, à laquelle le document a été présenté, a refusé jusqu'à présent d'accuser réception de ce document ...

Pétition lancée, appelant l'ONU à émission honnête et efficace Rapport sur le système de justice des États-Unis

* Joseph Zernik Joseph Zernik
* August 15, 2010 15 août 2010
Los Angeles, le 14 août - droits de l'homme d'alerte (ONG) a lancé une pétition en ligne, invitant le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (ONU) à s'engager dans un examen approfondi du système de justice aux États-Unis dans le cadre de la première - Novembre 2010 - EPU (Examen périodique universel) des droits de l'homme aux Etats-Unis, la pétition en outre appelé l'ONU à émettre en Novembre 2010, une honnête et efficace UPR rapport, en demandant aux États-Unis de prendre des mesures efficaces pour rétablir l'intégrité de ses pouvoir judiciaire et son système de justice.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 13 Sep - 23:25 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Carole Adomeit : Message de Mr Waneger - CORRUPTION EN CALIFORNIE - PROCES DE MICHAEL JACKSON - MR FINE - 21/05/2010


Message :

J'ai beaucoup réfléchi à votre question, et je me suis renseigné auprès de mes contacts dans la communauté juridique des États-Unis. Si le procès était déplacé dans le New Hampshire, les chances d’avoir d'un procès équitable augmenteraient beaucoup. Parce que le New Hampshire a supprimé 2 juges de la Cour suprême sur 3 par un procès dans l’assemblée de l'état.

CELA n'est jamais arrivé en Californie, et il peu probable que cela arrive tant que seulement 80 Députés représenteront 40 millions de personnes. Tout dépend du nombre de personnes à représenter. Qand il dépasse 20.000, cela devient un JEU D’ARGENT, et non un “jeu de repésentation du peuple”. Le New Hampshire possède un des meilleurs taux parmi les 50 États.
A l'Assemblée de l'État, ils ont pu retirer 2 juges importants de la Cour suprême pour le déli mineur d’avoir approuvé un divorce illégalement.
Ceci arrive en Californie quotidiennement sans aucune punition.

Légalement, toutefois, puisque MJJ est décédé en Californie, et que le Défendeur s'est rendu à la justice de la CALIFORNIE, je ne pense pas que le procès PUISSE ÊTRE déplacé vers un autre État. Mais je ne suis pas un expert.

En CALIFORNIE, le procès aurait une meilleure chance dans un petit comté, comme Butte, ou Alpine, ou Mendocino, que dans le comté de Los Angeles.

Cependant, tous les juges de la Californie peuvent être déplacés de comté en comté, parce que, depuis 1988, ils sont tous PAYÉS par L’ETAT DE CALIFORNIE et sont techniquement " DES JUGES DE LA COUR SUPÉRIEURE DE L’ÉTAT", et siègent dans tel ou tel comté.

Donc à mon avis, vous auriez une meilleure chance en disqualifiant tous les juges du comté de Los Angeles et en les forçant à choisir un juge d'un comté relativement petit, avec une population de moins de 200.000 habitants, et le JUGE viendrait dans le comté de Los Angeles sur ordonnance des parties.

Depuis la France, votre meilleure option serait d'utiliser l'ambassade française pour faire pression sur les autorités américaines pour qu’elles fassent cela.

Il faut souligner très fort, qu’il n’y a pas eu de justice pour l’avocat Richard Fine qui a été emprisonné pendant 15 mois pour n’avoir commis AUCUN CRIME, mais pour avoir révélé que les 400 juges de Los Angeles ont pris des pots de vin. Et seulement 80 Députés et 40 Sénateurs de l’État ont CHANGÉ LA LOI de façon rétroactive ... et envoyez aux 2 millions de fans de Jackson les vidéos "FREE FINE” (Libérez FINE) et “ZERMAN ON FINE” (Zerman au sujet de Fine). AUTANT d’ attention pourrait changer les choses.

Si l'Amérique LE RECONNAISSAIT PUBLIQUEMENT, et SE MONTRAIT comme un ÉTAT fasciste qui ignore les ordonnances d'habeas corpus [4 ont été refusées], dans l'affaire Richard FINE, ... ce serait une perte gigantesque de crédibilité pour elle qui veut être un exemple pour le monde de “Liberté et justice pour tous”.

FANS de Jackson, si encore 2 millions de personnes regardent ces vidéos et exigent que leur ambassade fasse quelque chose pour déplacer le procès ou faire appel à un juge qui n’est pas de Los Angeles, en se RÉFÉRANT à L’ABUS dont Richard Fine a été la victime, IL SE POURRAIT QU’ILS Y ARRIVENT.

Mais jusqu'à présent, ces vidéos n'ont même pas été regardées 100,000 fois, ... probablement parce qu’elles ne contiennent pas de musique de MJJ.
Et mes observations indiquent que les FANS DE MJJ ignorent tout ce qui ne montre pas MJJ, et comme MJJ ils perdent beaucoup, et ne réussissent pas à obtenir JUSTICE parce qu'ils ne s'intéressent qu'à MJJ, et non aux droits de Richard Fine ou d’autres personnes, seulement aux droits de Michael Jackson. ..
C'est pourquoi j’ai fait cette la vidéo spéciale et elle n’a été regardée que quelques milliers de fois.
Les FANS de Jackson ont-ils tous abandonné ? Je ne sais pas. Je vous ai donné mon point de vue.

Si Richard Fine, avocat accompli, qui a dénoncé des juges corrompus NE PEUT PAS obtenir justice, MJJ ne l’obtiendra pas non plus, et je suis vraiment désolé pour eux deux. Le SEUL crime de Mr Fine, a été de prouver que 400 juges ont touché des pots de vin... ET je ne vois pas 10.000 fans de MJJ commenter ces vidéos “Free Fine” ou “Zerman on Fine”.

Mr Fine n'a été accusé D’AUCUN méfait, et il pourrit en prison, à la place des juges corrompus.

Merci

William J. Wagener, toujours à Santa Maria, lieu de l'Inquisition de MJJ.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mar 14 Sep - 13:39 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

États-Unis : information sur les recours à la disposition des témoins d'un crime ou d'un acte de corruption commis par un représentant du gouvernement fédéral ou du gouvernement d'un État, en particulier dans l'État de Washington

Le 25 septembre 2008, au cours d'un entretien téléphonique, le directeur de la section des enquêtes et de la recherche de l'organisation Judicial Watch, [traduction] « fondation conservatrice éducative et non partisane [qui] encourage la transparence, la responsabilisation et l'intégrité au sein du gouvernement, de la vie politique et de l'appareil judiciaire » (s.d.), a fourni l'information présentée dans les deux paragraphes suivants.

Une personne qui souhaite déposer une plainte dans l'État de Washington au sujet de la corruption d'un représentant du gouvernement fédéral peut le faire de deux façons : 1) en s'adressant au bureau de l'inspecteur général (inspector general's office), 2) en s'adressant au bureau fédéral d'investigation (Federal Bureau of Investigation – FBI) à Seattle ou au bureau du procureur général des États-Unis (United States attorney general prosecutor's office) à Seattle. Au niveau étatique, il existe un processus parallèle grâce auquel la personne peut déposer une plainte auprès de la police de l'État. La personne peut également porter plainte au bureau du procureur général de l'État (state attorney general's office).

Les organismes qui reçoivent les plaintes disposent d'une [traduction] « grande latitude » pour ce qui est de décider si une plainte doit faire l'objet d'une enquête. Lorsqu'une plainte est reçue, un dossier est ouvert, un numéro lui est attribué et un rapport est rédigé. L'organisme évalue ensuite la plainte pour déterminer si elle devrait faire l'objet d'une enquête approfondie. Concernant les mécanismes de protection durant le processus de plainte, le dépôt d'une plainte est considéré comme une [traduction] « communication confidentielle » et, en conséquence, les personnes nommées dans la plainte ne savent pas qui a porté plainte contre elles.

Quant à la protection, contre les représailles ou d'autres conséquences négatives, offerte aux fonctionnaires qui signalent des actes de corruption (c.-à-d. en cas de dénonciation), on peut lire ce qui suit dans le Global Integrity Report de 2007 pour les États-Unis :

[traduction]

Selon le paragraphe 2301(9) du titre 5 du Code des États-Unis [US Code], l'employé doit être protégé des mesures de représailles pour divulgation légale de renseignements qu'il croit raisonnablement être un élément de preuve : (A) d'une violation de toute loi, toute règle ou tout règlement; ou (B) d'une mauvaise gestion, d'un gaspillage flagrant de fonds, d'un abus de pouvoir ou d'un danger important et précis qui menace la santé ou la sécurité publique (Global Integrity 2007, 71).

Global Integrity est une organisation établie à Washington qui [traduction] « produit, résume et diffuse de l'information crédible, complète et à jour sur les tendances en matière de gouvernance et de corruption partout dans le monde » (s.d.).

Toutefois, selon le projet de responsabilité gouvernementale (Government Accountability Project – GAP), organisation d'intérêt public basée à Washington et créée en 1977 pour encourager la responsabilité gouvernementale et privée (s.d.a), [traduction] « depuis son adoption en 1989, suivie en 1994 de l'adoption de modifications visant à la renforcer, la loi sur la protection des dénonciateurs [Whistleblower Protection Act – WPA] s'est affaiblie jusqu'au point où les fonctionnaires fédéraux n'ont pratiquement aucune protection contre les mesures de représailles exercées à leur endroit par leur employeur » (GAP s.d.b). Dans un communiqué de presse daté du 9 septembre 2008, le GAP souligne que les modifications visant à améliorer la WPA ont été approuvées par les deux chambres du Congrès fédéral, [traduction] « mais [que] les efforts pour concilier les différentes versions n'ont pas abouti ».

En ce qui concerne les fonctionnaires fédéraux qui souhaitent signaler des cas de corruption, le Global Integrity Report de 2007 souligne ce qui suit :

[traduction]

[e]n 1978, le Congrès a adopté la loi sur l'inspecteur général [Inspector General Act] qui a créé un poste de haut niveau dans chaque organisme fédéral pour mener des vérifications et des enquêtes indépendantes. Ces inspecteurs généraux détiennent des pouvoirs étendus leur permettant d'examiner les activités de leur organisme et ils sont dotés de leur propre budget et de leur propre personnel (Global Integrity 2007, 73).

En outre,

[traduction]

Chaque organisme fédéral compte un bureau de l'inspecteur général. Ces 58 bureaux servent de bureaux centraux pour les plaintes relatives à des actes de corruption en général et ils traitent environ 200 000 plaintes par année portant sur des cas de gaspillage, de fraude et d'abus (ibid. 2007, 72).

Le département de la Justice (Department of Justice) des États-Unis et le FBI sont également investis par la loi d'un mandat leur permettant de s'occuper des cas de corruption (ibid., 105). Selon le site Internet du FBI, [traduction] « la corruption dans le secteur public est l'une des principales priorités d'enquête du FBI – devancée uniquement par le terrorisme, l'espionnage et la cybercriminalité » (É.-U. s.d.a).

Pour ce qui est de la question de savoir si les citoyens peuvent déposer une plainte auprès des organisations de lutte contre la corruption sans [traduction] « craindre de subir des représailles », on peut lire ce qui suit dans le Global Integrity Report de 2007 :

[traduction]

Les simples citoyens qui signalent des cas de corruption sont davantage protégés contre les représailles que les fonctionnaires (dont l'emploi est en jeu). En plus d'être protégés par les lois fédérales et les lois de l'État, les citoyens peuvent compter sur un réseau de médias toujours prêts à dénoncer haut et fort la corruption au sein du gouvernement. Toutefois, la nature délicate du sujet (en particulier les révélations concernant la sécurité nationale) peut avoir un effet direct sur la réponse du gouvernement (Global Integrity 2007, 108).

En ce qui concerne l'État de Washington, le site Internet de la commission des droits de la personne (Human Rights Commission) de l'État de Washington souligne que l'employé de l'État [traduction] « qui signale de bonne foi au vérificateur de l'État un acte répréhensible commis en milieu de travail » est protégé par les lois de l'État (État de Washington s.d.a). De plus, le site Internet de la patrouille de l'État de Washington (Washington State Patrol) signale que la division des enquêtes criminelles (Criminal Investigation Division – CID) de son bureau des services d'enquête (Investigative Services Bureau – ISB), [traduction] « mène les enquêtes concernant les plaintes des dénonciateurs à la demande du bureau du vérificateur de l'État (State Auditor's Office) » (État de Washington s.d.b).

Protection des témoins

En ce qui a trait à la protection des témoins, il existe un programme fédéral assurant leur protection, lequel programme est géré par le service des policiers fédéraux des États-Unis (United States Marshals Service) (s.d.b). Le site Internet du service des policiers fédéraux renferme l'information suivante :

[traduction]

Le programme de protection des témoins a été autorisé par la loi sur le contrôle du crime organisé [Organized Crime Control Act] de 1970 et modifié par la loi générale sur le contrôle du crime [Comprehensive Crime Control Act] de 1984. Depuis son entrée en vigueur, plus de 7 500 témoins et plus de 9 500 membres de leur famille ont bénéficié du programme et ont été protégés, ont changé de lieu de résidence et ont obtenu une nouvelle identité grâce au service des policiers fédéraux.

Le bon fonctionnement de ce programme fait en sorte qu'il est largement reconnu comme un outil unique et précieux dans la guerre que mène le gouvernement contre les grands criminels et le crime organisé. Depuis sa mise en oeuvre, le programme a permis d'obtenir un taux global de condamnation de 89 p. 100 grâce aux témoignages des témoins protégés.

La décision finale concernant l'admissibilité d'un témoin au programme est prise par le procureur général (Attorney General). La décision est prise en s'appuyant sur les recommandations des procureurs des États-Unis affectés aux grands dossiers fédéraux dans l'ensemble du pays. Dans un cas porté devant une cour d'État, la décision s'appuie sur la demande d'un procureur général d'État présentée au bureau du procureur des États-Unis approprié.

Après que le témoin a suivi une séance d'information donnée par le personnel du service des policiers fédéraux et qu'il accepte de participer au programme, la procédure implique habituellement le départ immédiat du témoin et des membres de sa famille immédiate de la région dangereuse et leur réinstallation dans une région sécuritaire choisie par le service des policiers fédéraux.

Le témoin et sa famille obtiennent habituellement une nouvelle identité et des pièces d'identité authentiques. De l'hébergement, des soins médicaux, de la formation professionnelle et un emploi peuvent également être offerts. Une allocation de subsistance est également offerte au témoin jusqu'à ce qu'il soit autonome à l'endroit où il a été réinstallé.

Le service des policiers fédéraux fournit une protection 24 heures sur 24 à tous les témoins lorsqu'ils sont dans un environnement à haut risque, y compris au cours des conférences avant le procès, au moment de leur témoignage devant la cour et de leurs autres comparutions devant la cour.

Dans les affaires criminelles et civiles auxquelles participent des témoins protégés, le service des policiers fédéraux coopère entièrement avec l'organisme local chargé de l'exécution de la loi et les autorités judiciaires pour faire comparaître les témoins devant la justice ou pour faire en sorte qu'ils remplissent leurs obligations prévues par la loi. Une étude sur le récidivisme a révélé que moins de 17 p. 100 des témoins protégés ayant des antécédents criminels sont arrêtés et mis en accusation après qu'ils ont participé au programme.

Aucun des participants au programme qui a respecté les directives de sécurité n'a jamais été blessé alors qu'il était sous la protection active du service des policiers fédéraux (É.-U. s.d.b).



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 19 Sep - 10:17 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Tom Sneddon critiqué en direct de Santa Maria, le 14 mai 2010


William Wagener :

Certains élus sont tellement corrompus, il y a des gens qui ne veulent même pas venir à cette émission mais il veulent mon vote. Mais ils ne veulent pas venir à mon émission pour répondre à mes questions. Je peux nommer 6 juges dans ce comté, à l’heure qu’il est, pour l’élection qui aura lieu en Juin.
Je veux que tous ces juges viennent répondre aux questions.

Je veux leur demander pourquoi ils n’ont pas exigé que Tom Sneddon soit inculpé pour avoir falsifié les preuves dans le procès de Michael Jackson. J’ai été témoin, j’étais là dans la salle du tribunal. Je l’ai vu lorsqu’il a été pris sur le fait, fabricant de fausses preuves avec des empruntes, j’ai vu les fausses preuves qu’ils ont essayées de fabriquer. Ils disaient qu’il y avait un complot, ils ont fabriqué de fausses preuves, ils ont passé une demie journée la-dessus.

Ensuite Sneddon a voulu retirer ces choses des preuves. Mais l’avocat de la Défense, Tom Mesereau a dit : “cela reste dans les preuves. Le Juge a dit : “c’est exact, ces éléments ont été mis dans les preuves, ils y restent. Le jury a examiné toutes ces fausses preuves et a dit : “nous ne pouvons absolument pas condamner cet homme”. Il y avait une montagne de mensonges fabriqués par Tom Sneddon.
Tom Sneddon vous soutient probablement, n’est-ce pas ?

Hagen : Non. Je connais Tom mais peu. Je n’ai jamais été vraiment proche de lui car il était élu, il était au dessus de moi.

William Wagener : Vous lavez-vous les mains après lui avoir serré la main ?
Enfin, cet homme a littéralement falsifié des preuves, c’est dans les fichiers.
Et des millions de fans de Jackson détestent le comté de Santa Barbara à cause de cela.

Hagen : J’ai toujours pensé du bien de Tom.. Je ne suis pas au courant de tout cela.
Je pensais que c’est un bon DA, honorable.

William Wagener : Moi aussi. Tom Sneddon a mis en prison des personnes qui méritaient d’aller en prison.

Hagen : Je pense qu’il réussissait bien en tant que DA.

Willam Wagener : Je connais des DA qui réussissent et qui sont aussi corrompus. Ce qu’il a fait à Michael Jackson était tellement impardonnable. Je sais que ce que je vais dire ne va pas me rendre populaire auprès de certains DAs, mais je pense que Tom Sneddon devrait aller en prison et c’est là qu’il devrait recevoir sa retraite.

Il aurait beaucoup d’argent sur son compte à la prison en y touchant sa retraite. Il devrait être en prison. Vous ne pouvez pas falsifier des preuves, et ensuite dire : “Oh, nous avons perdu l’affaire !” Non. Il a demandé au garçon de mettre ces empruntes sur le magasine devant le Grand Jury. Nous savons cela parce Tom Mesereau, l’avocat de la Défense, a examiné la transcription du Grand Jury et un des jurés a dit : “ce garçon ne devrait-il pas porter des gants ?”

Et après l’audience avec le Grand Jury, il a fait analyser les empruntes. Alors pourquoi le garçon a t’il mis ses empruntes sur le magasines, alors qu’il avait témoigné qu’il n’était pas allé à Neverland depuis des mois lorsque ce magasine a été publié ?
Et pourtant il a prétendu que c’était un magasine que Michael Jackson lui avait donné dans le lit.
Tom Sneddon a dirigé tout ce témoignage.

S’il avait été un jeune DA nouvellement élu, et qu’il avait fait l’erreur stupide, de donner la preuve au garçon sans gants et ensuite de l’envoyer à l’analyse des empruntes, je dirais ok, il a fait une erreur, il est novice, il ne savait pas ce qu’il faisait. On peut oublier. Mais après 25 ans !!

C’est comme si dans 5 ans, quelqu’un de votre bureau trafiquait de l’argent d’une façon ou d’une autre, et que nous disions : “nous allons lui pardonner parce qu’il a travaillé tant d’années au bureau, nous allons oublier cela”.

Hagen : Nous ne ferions jamais cela. Nous ne pardonnerions pas.

William Wagener : Nous ne devrions pas pardonner Tom Sneddon non plus. Cet homme devrait aller en prison.

Hagen : Mais il devrait avoir droit à un procès.

Willam Wagener : Bien-sûr qu’il aurait un procès. Et nous pourrions montrer les dossiers du procès de Michael Jackson et nous dirions : “Tout est là, messieurs les jurés, cet homme est coupable. Nous pourrions montrer les transcriptions du Grand Jury, tout y est.

Et nous mettrions Tom Sneddon en prison. Il doit être puni. C’est comme si un policier empêchait 10 malfras de cambrioler votre maison, et tous les ans ces hommes revenaient vous cambrioler et le policier arrivait pour les arrêter. Vous seriez content.
Mais si un jour le même policier revenait et disait : “je pense que je devrais cambrioler Mr Hagen et il vous tire dessus et prend votre argent”.

Hagen : Cela ne me plairait pas !

William Wagener : Exactement. C’est ce que je veux vous montrer. On pourrait dire : “le policier a empêché tous ces malfraits pendant 10 ans alors nous allons lui pardonner pour cette fois”.

Hagen : Non ce n’est pas comme cela que ça marche. Ce n’est pas comme cela que le système américain fonctionne.

William Wagener : Exactement, ce n’est pas comme cela que ça marche. Merci Mr Hagen, je voulais que vous soyiez d’accord. Tom Sneddon devrait être en prison.

Hagen : Ce n’est pas ce que j’ai dit !! (rires)

William Wagener : Je sais que vous n’êtes pas d’accord avec cela.

Commentaire vidéo : Mais dans le cas de Sneddon, le “Système” ne punit pas Sneddon pour avoir falsifier des preuves, ce qui est un CRIME majeur.

William Wagener : Nous avons un enregistrement intéressant que je vous avais promis. Vous vous souvenez des 6 juges, qui n’ont pas d’adversaires parce que le gang des criminels connus sous le nom de l’association des barreaux écrit les lois.

Ce n’était pas ainsi quand la Californie a été créée il y a 160 ans ou plus.
Il y a environ 90 ans, ils ont changé la loi, ils ont créé une association des barreaux et ensuite ils ont dit : “hey Mr Hagen ne peut pas devenir juge, peu importe son expérience, il faut être membre du barreau pendant 10 ans.

Ceci n’a jamais été l’intention de la République en Californie quand elle a été créée. Ils ont corrompu le système tout entier. Maintenant il y a ces 6 juges, qui vont être automatiquement réélus à la primaire de juin.

Ecoutez bien ce que je dis : ils sont AUTOMATIQUEMENT RÉÉLUS et nous n’avez même pas voté pour aucun d’entre eux.
Tout ce qu’ils ont eu à faire est de trouver 25 ou 35 signatures et payer 1% de leur salaire mensuel, et hop ils sont réélus. Mais moi je ne pourrais pas me présenter contre eux, Mr Hagen ne pourrait pas se présenter contre eux.
Avec un salaire de 171 000 dollars par an ! Et personne ne peut se présenter contre eux. Toutes les questions sont écrites à l’association des barreaux, une personne est chargée de les trier.
Ecoutez ce que dit cette personne qui travaille avec un juge, elle n’a jamais été élue, son nom est Collene Sterne, écoutez ces 2 ou 3 minutes.

Collene Sterne s’est présentée à un poste de Juge et a perdu contre Mr Hall.

Collene Sterne : Quand un siège est libre, des gens se présentent pour être élus et une fois que vous êtes élu, vous devez vous représenter tous les 6 ans. Sil quelqu’un se présente contre vous, vous devez défendre votre siège comme tout élu

Commentaire vidéo : Mais AUCUN des 6 juges n’a d’adversaire donc ils ont AUTO-élus.

William Wagener : Je voudrais savoir pourquoi ils n’ont pas exigé que Tom Sneddon soit inculpé pour avoir falfisié les preuves dans le procès de Michael Jackson ?



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Dim 10 Oct - 19:02 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Photo d'Arno Bani le "Sphinx" dévoilée
:

Dos


face


Le terme sphinx dérive du mot grec de l'ancien égyptien "Shesepankh" ce qui veut dire "statue vivante". Cette sculpture monumentale est taillée dans un promontoire naturel dans le roc.

Une stèle de granit rose placée entre les pattes de cette représentation monumentale raconte le songe de Thoutmosis IV qui souhaitait accéder au trône sans en être le successeur officiel. Le futur pharaon de la XVIIIème dynastie qui se reposait à l'ombre d'une pierre, lors d'une partie de chasse, entendra dans un songe une divinité promettre la couronne d'Egypte s'il débarrassait le Sphinx du sable qui menaçait de le recouvrir. Thoutmosis, qui obéira, utilisera cet événement pour justifier sa légitimité.
Le texte de la stèle peut être traduit ainsi :
"Un jour il advint que le fils royal Thoutmosis, qui allait se promener à l'heure de midi, se reposa à l'ombre de ce grand dieu ; la torpeur du sommeil le saisit, au moment où le soleil était à son zénith. Il s'aperçut alors que la Majesté de ce dieu auguste lui parlait, de sa bouche même, comme un père parle à son fils, disant : regarde-moi, contemple-moi, ô mon fils Thoutmosis ; je suis ton père, Horakhety-Khepri-Râ-Atoum ; je te donnerai la royauté sur terre, à la tête des vivants, tu porteras la couronne blanche et la couronne rouge sur le trône de Geb, le prince (des dieux). La terre t'appartiendra en sa longueur et sa largeur, et tout ce qu'illumine l'oeil brillant du maître de l'Univers. (...) Voilà que maintenant le sable du désert me tourmente, le sable au-dessus duquel j'étais autrefois ; aussi hâte-toi vers moi, afin que tu puisses accomplir tout ce que je désire".


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 18:28 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

A propos du Nom de Michael à Gardner Street School qui fut couvert suite aux accusations en 2003..

Lettre de Charles Thomson:


Samedi 16 octobre 2010
La Constitution américaine stipule que chaque citoyen américain a le droit à un procès équitable et que jusqu'à preuve du contraire, tout citoyen est présumé innocent. Il s'agit d'un principe fondamental de la vie américaine et constitue la base même de système juridique américain.

Michael Jackson était un citoyen des États-Unis, ne diffère pas des autres. Il avait les mêmes droits que tout autre citoyen, et quand il a été disculpé par un jury, il aurait quitté la salle d'audience sans tache sur son caractère, comme tout autre citoyen des États-Unis.

Mais Michael Jackson n'a pas été traité comme tout autre citoyen - pas avant son procès, et non pas lors de son procès et non après son procès.

L'accusation de Michael Jackson a été l'un des déchets les plus frivoles de l'argent des contribuables et l'un des abus les plus horribles du pouvoir dans l'histoire de la Californie. Dans la poursuite de Jackson, les policiers californiens violé les termes de leurs propres mandats de perquisition, volé des documents de la défense, a mené des raids illégaux, fuite des documents scellés aux médias, la violence verbale Jackson dans des interviews télévisées et ont été pris en train de planter des empreintes digitales lors des audiences devant un grand jury. Cela a été la définition du dictionnaire d'une poursuite abusive.

Après Jackson a été acquitté au motif que l'accusation n'avait aucune preuve et aucun témoin convaincant, qui aurait dû être la fin de la question. Mais une combinaison de la propagande manipulatrice publié par le ministère public et des rapports de mauvaise qualité de la part des médias signifie que Jackson n'était pas en mesure de sortir du palais de justice de Santa Maria, sans tache sur son caractère. On lui a refusé ce droit fondamental. La censure continue de nom de Michael Jackson sur l'Auditorium de Gardner Street est une continuation de cette injustice.

Tout au long de cette campagne, le personnel de Gardner Street School aura beaucoup entendu parler de travail de charité Jackson et ses efforts humanitaires - mais d'une façon, c'est tout ce que pertinent. Il se lit presque comme une liste de qualité qui rachète, mais cette question ne fait pas appel à des qualités rédemptrice. Cette question est très simple. Michael Jackson était un citoyen des États-Unis, le droit aux mêmes droits que tout et tous les autres citoyens des États-Unis. Il n'a jamais été reconnu coupable, ergo qu'il était innocent. Pour continuer à couvrir le nom de Jackson sur l'Auditorium de Gardner Street, même après son acquittement est fortement entendre que c'était un homme coupable. Cette situation est injuste, inconstitutionnelle et anti-américain.

Gardner Street School devrait décider une fois de plus afficher le nom de Michael Jackson sur son auditorium pas sur la base d'une pétition ou une liste de réalisations humanitaires - mais simplement parce que c'est la bonne chose à faire. La censure continue de nom de Jackson sur la salle est un coup contre tout ce que l'Amérique est censée reposer, et un geste de soutien pour poursuites abusives, l'abus de pouvoir et de l'érosion des libertés civiles.

En bref, pour découvrir le nom de Jackson serait un geste de soutien pour tout le système judiciaire américain représente. Pour continuer à censurer le nom de Jackson serait un geste de soutien pour tout ce qui ne va pas avec le système de justice américain.

Il appartient au personnel de Gardner Street School de décider laquelle de ces valeurs qu'ils souhaitent inculquer à leurs élèves.

Charles Thomson




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 18:51 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Une "bataille" gagnée pour la réhabilitation de Michael Jackson

Michael Jackson retrouve son nom d'origine
Après plusieurs années de mobilisation de la part des fans de Michael Jackson, l'auditorium Michael Jackson vient de retrouver son nom d'origine. Situé dans l'école élémentaire Gardner, à Hollywood, où le chanteur avait été élève dans son enfance, le bâtiment avait été renommé en 1989 pour lui rendre hommage. En 2003, apprenant que Michael Jackson était accusé d'abus sexuels sur mineur, l'école avait recouvert son nom au frontispice de l'auditorium et n'était pas revenue sur sa décision après le verdict ayant déclaré l'artiste innocent.

Le secteur scolaire auquel l'école Gardner est rattachée (Los Angeles Unified School District : LAUSD) a émis le communiqué de presse suivant :

"Les lettres argentées, hautes d'une trentaine de centimètres, rutilent de nouveau à l'entrée de l'Auditorium Michael Jackson de l'école élémentaire Gardner à Hollywood. C'est la dernière école publique fréquentée par Jackson - alors âgé de 11 ans et élève de Sixième, qui était le leader d'un groupe de chanteurs formé avec ses frères. Trois mois après le début des cours, Motown a sorti leur premier album, "Diana Ross Presents The Jackson 5". Et le jeune artiste était en passe de devenir une star internationale.

"C'est important que le District valorise l'impact artistique et la contribution humanitaire qui seront l'héritage durable de Michael Jackson", a déclaré Steven Zimmer, membre du conseil scolaire de Los Angeles. "Je suis heureux que nous reconnaissions et appréciions les moments passés par Michael au LAUSD".

L'enseigne avait initialement été dévoilée en 1989 à l'occasion de la remise à neuf complète de l'auditorium. Cependant, lorsque le Roi de la Pop avait été accusé d'abus sexuels sur mineur, cette enseigne avait été recouverte par des planches. Pour mémoire, l'artiste n'a jamais été condamné. Après sa mort l'année dernière, des fans ont engagé une campagne afin que son nom soit découvert.

Sur les ordres de Ramon C. Cortines, recteur du Los Angeles Unified School District, l'hommage a été découvert aujourd'hui.




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 16:54 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Compte rendu de l'audience du 26 octobre


Audience judiciaire de Conrad Murray relative à la mort de Michael Jackson : huis clos Alors que public et journalistes attendaient avec une certaine impatience la nouvelle audience judiciaire qui se tenait ce 26 octobre à Los Angeles dans l'affaire de la mort de Michael Jackson, celle-ci s'est entièrement déroulée à huis clos. Elle a duré une quarantaine de minutes, en présence du Dr Conrad Murray. Le juge a abordé avec les avocats des questions relatives aux preuves, lesquelles seront présentées devant la justice lors des audiences préliminaires devant débuter le 4 janvier 2011, selon les dernières informations disponibles. Au terme de ces audiences, le juge déterminera si les éléments à charge sont suffisants pour que se tienne un procès pour homicide involontaire.

L'accusation et la défense ont annoncé aujourd'hui, à la fin de leurs débats, qu'elles tentaient de trouver une manière d'écourter ces audiences préliminaires prévues en janvier. Le procureur général adjoint, David Walgren, a expliqué que la liste des témoins pourrait être raccourcie si un accord était trouvé avec les avocats de Murray. La loi américaine autorise en effet les deux parties impliquées dans une affaire judiciaire à se mettre d'accord sur certains faits avant la tenue d'une audience ou d'un procès, ce qui évite ensuite de contester ces faits devant la Cour (A titre d'exemple, dans l'affaire dont il est question ici, si le Dr Murray reconnaissait avoir injecté lui-même du Propofol à Michael Jackson, cela éviterait à l'accusation de solliciter des témoins susceptibles de prouver qu'il a effectué l'injection). Une fois un tel accord conclu entre les deux parties, il doit être soumis au juge pour approbation.


Les avocats de Conrad Murray réclament l'examen urgent de matériel médical retrouvé chez Michael Jackson



Au cours de l'audience judiciaire qui s'est tenue ce 26 octobre en Californie, les avocats de Conrad Murray ont réclamé des examens scientifiques urgents sur deux seringues et une poche de perfusion découvertes au domicile de Michael Jackson. Ils affirment en effet que l'état de ces pièces à conviction s'est dégradé depuis le 25 Juin 2009 et ont détaillé les dégradations en question devant le juge, affirmant notamment que "le liquide contenu dans l'une des seringues s'était transformé en sel". Ils ont sollicité une décision de justice visant à autoriser un expert à déterminer les quantités de substances contenues dans ces seringues et dans cette poche.

Le juge Michael Pastor leur a refusé cette demande car l'accusation n'en a été informée que quelques minutes avant le début de l'audience. Les tests sollicités par la défense détruiront les substances en question et ne peuvent donc être réalisés qu'une seule fois.


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 17:12 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Un projet que Michael Jackson avait en tete....


Film sur Thriller : Kenny Ortega confirme mais met en garde le public

Interviewé par Entertainment Weekly alors qu'il assistait à une soirée organisée pour le 35° anniversaire du Rocky Horror Picture Show, Kenny Ortega a confirmé qu'un film inspiré du clip Thriller de Michael Jackson était bel et bien en projet. Cependant, il a mis en garde le public contre toute réaction hâtive en expliquant que rien n'avait encore été décidé.

"[Ce projet] n'en est encore vraiment qu'à ses débuts. Il suppose que l'Estate de Michael Jackson lui donne un avis favorable. J'ai pris part à quelques briefings créatifs précoces et si tout se passe bien, je pense que ça pourrait voir le jour dans les prochaines années".

Répondant au journaliste qui lui demandait si la perspective de recréer la magie du clip l'effrayait, Ortega a déclaré : "Michael me disait souvent qu'il n'y a aucune raison d'avoir peur et que de toute manière, la peur ne fait que nous entraver. Nous étions de très bons amis. Il me manque. Et je ne ferai jamais quoi que ce soit qui puisse nuire à sa mémoire ou à l'une de ses créations. Mais, comme je l'ai dit, c'est tellement précoce... Qui sait ce qui se concrétisera ?"




Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 17:24 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Toujours à propos du proces 2005, la transcription traduite en plusieurs étapes:



Voici le fichier à télécharger, soit les 62 premières pages concernant la première journée du procès qui s'est déroulée le 28 février 2005. :

http://www.sendspace.com/file/hadqrs


Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 1 Nov - 14:14 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

IMPORTANT

A lire ci dessous les témoignages pour rétablir la vérité sur Michael Jackson

http://www.mj-777.com/?p=6148
INFOS A TRANSMETTRE LE PLUS POSSIBLE



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Lun 1 Nov - 23:37 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Deux génies ont trouvé l'amitié par le biais de leur amour partagé pour l'art
Par Deborah L. Kunesh
Copyright 2010 par Deborah L. Kunesh


David Nordahl

A 68 ans, Nordahl peut se vanter d'avoir été non seulement le peintre favori de la star après Michel-Ange mais également un confident de confiance, qui a imaginé certains des manèges de Neverland et a pris part aux réunions familiales. Pendant des années, il a évité les médias "parce qu'ils voulaient parler de choses négatives et je ne connais rien de négatif sur Michael".
Il poursuit : "Je l'ai toujours considéré comme un homme normal. C'est la personne la plus prévenante et la plus respectueuse que j'aie jamais rencontrée. En 20 ans, je ne l'ai jamais entendu élever la voix".

"Je n'ai jamais vu Michael sous l'emprise de quelque drogue ou d'alcool que ce soit ou quelque chose comme ça, je l'ai vu tous les différents moments de la journée. Tôt le matin, tard dans le soir, et au cours de la journée. Il était toujours complètement normal. "

"Il vivait si simplement. Michael ne portait jamais de bijoux, pas de bagues, pas de ceintures, , rien, jamais. La seule fois où il portait ces choses là c'était sur scène. J'étais tellement impressionné par la façon dont il a vécu tout simplement."
Il n'était pas le genre de personne à penser à lui, Il se souciait des autres."

«Je n'ai jamais, jamais entendu Michael se plaindre sur sa santé ou autre chose. Les préoccupations qu'il avait étaient ses enfants. Même quand il était face à la dernière épreuve, chaque fois qu'il en parlait, il était tellement préoccupé ." Que va -t'il arriver à mes enfants."



Revenir en haut
Colleen
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 502
Localisation: drome

MessagePosté le: Mar 2 Nov - 11:42 (2010)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson Répondre en citant

Dorian Holley, directeur vocal de la tournée de Michael Jackson témoigne:


Vous avez vu Michael Jackson le 24 juin 2009, quelques heures avant sa mort. Comment était-il?
Ce jour-là, nous avons répété le show «This Is It» de midi jusqu’à minuit. Tout s’est déroulé comme d’habitude. Le lendemain, j’ai appris son hospitalisation alors que je mangeais avec ma femme. Je suis quand même allé aux répétitions car personne ne savait ce qui se passait. Là, nous avons appris sa mort. C’était terrible. Nous avons tous pleuré, parlé de lui toute la journée et allumé des bougies

On raconte que le dernier soir il a dit adieu à tout le monde…
C’est faux. Beaucoup de rumeurs circulent sur sa mort car les gens veulent trouver un sens à ce qui n’en a pas. La mort n’est pas logique.

Comment était l’ambiance durant les répétitions?
Michael était un perfectionniste, ce que j’apprécie. Et c’était la personne la plus gentille que j’ai rencontrée. Même quand ça n’allait pas, il nous corrigeait d’une voix aimable. Contrairement à ce qui a été dit, il se réjouissait de ces concerts. Il m’a même dit: nous pourrions tourner pendant encore cinq ans vu la demande!

Alors il était en forme?
J’ai presque le même âge. Evidemment ce n’est plus comme à 20 ans. Mais il était en forme, pas drogué. Je ne l’ai pas vu se plaindre. Pas plus que moi en tout cas! (Rires.) Il a manqué des répétitions, oui. Mais lui, il chantait et dansait en même temps, c’est plus dur. Sans compter qu’il travaillait sur un album, faisait du sport tous les jours pour se préparer et devait en plus se rendre à des réunions d’affaires.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:45 (2017)    Sujet du message: Interrogations autour da la mort de Michael Jackson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson: Guéris le Monde Index du Forum -> MJ gueris le Monde -> Disparition de Michael Jackson Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 310, 11, 12, 13  >
Page 11 sur 13

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com